Region

Ambatondrazaka – La manifestation des enseignants s’intensifie

Après une descente sur terrain dans la matinée du du mardi 12 juin, l’on a constaté que le nombre des enseignants qui sont en grève dans le chef-lieu de la région Alaotra-Mangoro, Ambaton­drazaka, a augmenté.

Des enseignants qui travaillent dans les zones périphériques sont venus grossir les rangs. Le mouvement a pris une forme de descente dans la rue. À la grande surprise des habitants des quartiers et des fokontany traversés par la marche pacifique.
Les manifestants sont composés d’enseignants vêtus de leur blouse blanche et d’employés issus notamment des institutions pédagogiques et des établissements scolaires publics.
« La grève continue tant que personne ne répond à nos revendications », déclament-ils. Leur rengaine a été accompagnée de coups de sifflets pour encourager les animateurs qui utilisaient un micro connecté à un appareil de sonorisation portable.
À l’origine de la manifestation, la demande de révision à la hausse du montant total de leurs différentes indemnités telles que les indemnités de risque, de logement, de
craie et d’éloignement, entre autres.
Les enseignants ont cité un à un les montants des rubriques inscrits dans leurs salaires qu’ils jugent trop modiques.
« Cette manifestation n’a rien à voir avec celles entamées par les politiciens. C’est une lutte syndicale », précise l’un d’eux. Elle vise tout particulièrement à recouvrer la valeur de notre métier », mentionnent-ils, le tout dans le calme des artères sans avoir gêné la circulation.

Commenter

Cliquez pour commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..