Actualités Region

Mangatokana – Fermeture provisoire de la décharge

Le vidoir municipal risque le trop plein d’ici quelques mois. C’est pourquoi l’entreprise qui le gère, décide de réaliser des travaux d’extension.

La décharge municipale de Mangatokana sera fermée provisoirement pendant cinq mois. Le temps d’aménager un nouvel espace de normes pour collecter les ordures ménagères de Mahajanga.
Le projet sera réalisé conjointement par la commune urbaine de Mahajanga et la société Madacompost. Tous les jours, vingt cinq tonnes de déchets ménagers sont collectés sur place soit cent mille tonnes par an. La superficie du vidoir est de 3ha. «La décharge ne pourra plus accueillir les ordures de Mahajanga dans trois ans. Mais si des travaux d’aménagement sont réalisés, il pourra tenir quinze ans», explique Emmanuel, le 1er adjoint au maire.
D’après l’entreprise responsable de la décharge, Madacompost, qui se charge de la transformation des déchets ménagers en compost, dans six mois la capacité de réception de Mangatokana sera entièrement pleine et c’est dans cette optique qu’il faudra réaliser ces travaux d’extension.
En premier lieu, installer une clôture autour de l’enceinte afin de sécuriser l’endroit et en limiter l’accès. Une partie de la clôture sera naturelle car des sisals seront plantés autour de la décharge de la commune urbaine de Mahajanga.

Deux fosses
Par la suite, il faudra mettre en place quatre plateformes dont une fosse pour les déchets en verre, une décharge pour les ordures vertes et une autre fosse pour les déchets ménagers. Madacompost se charge de transformer les fractions grossières en bois de chauffe et les sachets en plastiques mélangés à d’autres matières sont convertis en pavés ou pots de fleurs depuis le début du projet de transformation de déchets
«Des ruelles seront construites sur place en béton armé. De plus des caniveaux seront créés. Et comme le compostage a besoin d’eau, des travaux de forage seront réalisés et un château d’eau bâti», explique un responsable de la décharge.
L’équipe de la commune urbaine de Mahajanga a rencontré la semaine passée, le chef du fokontany d’Ambohimandamina et les chefs de secteurs afin de mettre au point le projet. Pendant les travaux, un espace de 6 000 m2 sera aménagé provisoirement pour recevoir les ordures pendant ces cinq mois de chantier. Le projet entre dans le cadre de l’embellissement de la ville de Mahajanga.

Vero Andrianarisoa