A la une Actualités Politique

Ambohimanambola – Les centrales de Jovena opérationnelles

Les centrales thermiques de Jovena sont fonctionnelles. Elles produiront au total 76 mégawatts d’énergie pour le réseau d’Antananarivo.

Jovena n’est plus une simple société de distribution pétrolière. Elle devient désormais un acteur important du secteur énergie à Madagascar. Ses deux centrales thermiques fonctionnant au fuel lourd viennent d’être inaugurées hier par le Président Hery Rajaonarimampianina. Instal­lée sur le site d’Ambohi­ma­nam­bola, dans la périphérie d’Antananarivo, les deux infrastructures baptisées Noor 1 et Noor 2 produiront au total 76 méga­watts d’énergie au réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA). C’est en quelque sorte le plus grand projet de production d’électricité du genre existant au pays.
Les travaux du chantier ont pris dix huit mois pour la centrale thermique Noor 2. Les deux turbines à combustion (TAC) sont arrivées à Madagascar en mai 2016 par plusieurs vols d’un Antonov 124-100. Pour mener à bien sa mission, la société s’est appuyée sur des spécialistes, notamment la société Energy Contact,
maître d’œuvre du projet, la société française GEMCO pour l’ensemble des contrôles des travaux, ainsi que la société américaine Turbine Technology Services « TTS » pour la partie contrôles commandes. D’autres sociétés malgaches comme OTI, Cimelta et Construct ont aussi apporté leur savoir quant à la mise en place de cette centrale thermique Noor 2.

Accès performant
« Nous sommes aujourd’hui très fiers de concrétiser ce projet ambitieux, qui permettra aux Malgaches de bénéficier d’un accès à l’électricité performant. La révolution énergétique de Madagascar ne fait que commencer », a déclaré Hassanein Hiridjee, chief executive officer du groupe Axian. Dans ce sens, le groupe ambitionne d’accompagner le développement du secteur énergie à Mada­gascar en proposant des technologies hybrides pour certaines villes, ou encore la construction d’une centrale hydroélectrique à Volobe, dans la région Atsinanana.
Le projet d’Ambohi­manambola fait suite à la volonté du gouvernement d’apporter une solution aux problèmes récurrents du délestage. La convention de partenariat a été scellée, d’après le communiqué du service communication de la Présidence, en octobre 2015. À l’époque, les puissances disponibles n’arrivaient pas à satisfaire les besoins en électricité du RIA. Le groupe Axian, à travers sa filiale Jovena, s’est porté volontaire pour apporter sa pierre à l’édifice dans la résolution de ce problème d’énergie à Madagascar. « Qui pourrait croire qu’un jour, il y aurait de telles infrastructures sur ce site ? Comme Noor veut dire lumière, voici venir le temps de lumière pour Madagascar », a déclaré le chef de l’État durant son discours, tout en appelant les investisseurs à se lancer dans la production d’énergie.
Le RIA se dotera ainsi de nouvelles puissances supplémentaires. Théoriquement, le délestage ne serait plus qu’une histoire ancienne. Avec les différentes centrales thermiques installées sur le site d’Ambohimanambola, le réseau de la Jirama dispose d’autant de puissances répondant largement à ses besoins.

Lova Rafidiarisoa