Sport

Franklin ANDRIAMANARIVO – « Donner le maximum à l’aller »

Pour Franklin, les Barea auront plus de chance de victoire face aux Guinéens.

À l’approche de la double confrontation face aux Guinéens en éliminatoires de la CAN 2019, le coach adjoint évoque l’état d’esprit des joueurs, ainsi que le délai très court entre les deux matches.

Dernièrement, Mada­gascar a été lourdement sanctionné par la CAF. Est-ce que cela a affecté l’équipe ?
En tant qu’êtres humains, bien sûr que tout le monde a été affecté par ces sanctions, que ce soit les joueurs ou les membres du staff technique. Heureusement, on a trois jours pour préparer les deux matches face à la Guinée Equatoriale et pour se reconcentrer sur la compétition.

Dans quel état d’esprit les Barea abordent-ils cette double confrontation décisive dans la course à la qualification pour la CAN 2019 ?
On attend le jour J avec impatience et on se tient prêt à gagner par tous les moyens. J’ai dit aux joueurs de donner le maximum, pour éviter d’avoir des regrets. On aura 90 minutes ce samedi. Puis on aura également 90 minutes mardi. Il faudra jouer à fond ces deux rencontres, pour ne pas regretter d’avoir manqué cette opportunité à l’avenir.

Quel est votre avis sur cette équipe de la Guinée Équatoriale ?
On en a parlé avec Dupuis et on a étudié le jeu de notre prochain adversaire. Je crois que c’est une équipe plus abordable par rapport à celle du Sénégal, sans pour autant la sous-estimer. On aura une meilleure chance de victoire, à mon avis.

Les circonstances du vol retour vers Madagascar ont été l’objet de beaucoup de discussions dernièrement. Comment gérer l’équipe avec seulement deux jours entre les deux matches ?
Les membres du staff feront de leur mieux pour aider les joueurs à bien récupérer entre les deux rencontres. À chacun des différents préparateurs de tenir leurs rôles respectifs. De notre côté, nous les techniciens, nous adaptons les séances d’entrainement à l’état de forme des joueurs et à cette situation particulière.

Le match retour se jouera à Vontovorona, mardi. Qu’attendez-vous du public à domicile ?
J’espère que le stade sera plein, encore une fois. On aura besoin du soutien du fameux douzième homme pour arracher notre qualification. J’espère vraiment que les spectateurs viendront en masse, car on aura besoin d’eux.

Coup de gueule de Bôlida

Le latéral des Barea s’est fendu d’une sortie remarquée, mardi soir, sur les réseaux sociaux. Il a remis en cause la composition de la délégation malga­che partie pour la Guinée Equatoriale, martelant que les joueurs avaient plus « besoin de kiné que de présidents de ligue dans la délégation. » Dans la foulée, la Fédération a réagi, en soulignant qu’un kiné, recommandé par le sélectionneur Nicolas Dupuis, accompagne bel et bien les Barea.