Actualités Social

Examen national – Les candidats au bac mis en garde

Quelques jours avant les épreuves écrites de l’examen du baccalauréat, la direction des examens nationaux rappelle aux candidats les conduites à tenir. « Évitez les fraudes et les fausses déclarations, elles entraînent la nullité de l’acte! N’oubliez pas de mettre votre identité sur votre convocation et votre numéro d’inscription dans la case indiquée sur la feuille de copie ! Évitez le retard de plus de quinze minutes à une épreuve ! Présentez votre convocation à l’épreuve d’Éducation physique et sportive (EPS) et votre carte d’identité! », conseille le Dr Olivier Rakotoarisoa, directeur des examens nationaux à Ankatso, hier.
Les organisateurs veulent que cet examen officiel se déroule sans incident. Lors de la session 2017, le conseil de discipline de la Présidence de l’université d’Antananarivo avait tranché sur le sort du candidat pris en flagrant délit de fraude au centre d’examen d’Ampefiloha. Par ailleurs, chaque année, des candidats oublient d’inscrire leur identité sur leur feuille de copie, obligeant les organisateurs à ne pas comptabiliser les notes qu’ils ont pu obtenir.
Soixante quatorze mille huit cent onze candidats sont inscrits à cet examen dans la province d’Antananarivo. Comme tous les ans, ceux de la série A2 sont les plus nombreux. Pour la présente session, ils sont au nombre de quarante cinq mille neuf cent vingt-cinq. Le doyen des candidats est âgé de 75 ans, tandis que le benjamin n’a que 11 ans.
Les épreuves se dérouleront dans cent quinze centres d’examen. Les épreuves du baccalauréat général se tiendront du 17 au 20 septembre, et celles du baccalauréat technique s’étaleront du 24 au 26 septembre. La délibération est prévue pour mi-octobre.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité