Social

Développement – L’accès à l’eau et à l’assainissement stagne

Échec. La thématique 6 des objectifs de développement durable (ODD) portant sur l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement décent est en revue au Forum politique de haut niveau à New York du 9 au 18 juillet. Les premiers constats sont décevants. Les efforts entrepris ne sont pas suffisants pour garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau à l’horizon 2030.
Madagascar, qui s’est engagé à atteindre ces objectifs, est très loin du compte. 49% des personnes dans le pays sont privées d’un accès élémentaire à l’eau, et 90% des toilettes décentes, selon le rapport de l’association WaterAid Madagascar, qui assiste à ce Forum. À Anosi­zato, par exemple, des habitants font leur besoin dans le fleuve de l’Ikopa, car plus de 50% des ménages n’ont pas de toilettes. « Les progrès actuels ne permettent pas d’honorer la promesse de garantir à tous une eau potable et des toilettes sûres d’ici à 2030. (…) À la cadence actuelle, l’accès universel à de l’eau salubre et à des toilettes décentes à Madagascar ne sera pas atteint avant, respectivement, 2069 et 2281», précise un
communiqué envoyé par le WaterAid.