Océan indien

Cyclone intense Idai – Une saison cyclonique 2018-2019 active

Cyclone tropical intense IDAI du 11 mars 2019

Idai est le 7e cyclone tropical intense de cette saison cyclonique 2018/2019 et le 4e d’affilée en l’espace de deux mois.

L’actualité cyclonique est actuellement marquée par le cyclone tropical Idai qui évolue dans le canal du Mozambique. Ce système qui a été baptisé dimanche matin par le service météorologique de Madagascar est en phase d’intensification rapide.
Idai a atteint ce matin le stade de cyclone tropical intense et devrait encore se renforcer ces prochains à la faveur de conditions environnementales favorables. La signature
satellite du météore ne cesse de s’améliorer avec le cœur du cyclone qui s’est consolidé et qui est symétrique. Dans le même temps, l’œil est de mieux en mieux défini.
Le phénomène fait ressentir son influence aussi bien sur les côtes Ouest de Madagascar que sur l’archipel des Comores. Plusieurs districts de la région Ouest de la Grande île sont en alerte cyclonique JAUNE, qui correspond au 2e niveau du système d’alerte malgache. Enfin, une vigilance forte houle et orage est en vigueur du côté de Mayotte depuis hier.
Menace sérieuse pour le Mozambique Idai qui dans un premier temps a peu bougé, commence à se déplacer vers le Sud-ouest et devrait progressivement accentuer son déplacement vers l’Ouest Sud-ouest ces prochains jours.
Intensité très élevée
La menace cyclonique est majeure pour le Mozambique qui, hélas, devrait être frappé par Idai en deuxième partie de semaine, probablement vendredi.
L’impact risque d’être sévère dans la mesure où le cyclone serait à une intensité très élevée à ce moment. À noter que Dineo (février 2017) fut le dernier cyclone à atterrir sur les côtes mozambicaines.
Espérons que ce phénomène ne soit pas aussi terrible que certains cyclones qui ont, par le passé, durement frappé le Mozambique, notamment au catastrophique cyclone Eline (2000).
Cette saison cyclonique 2018/2019 est particulièrement active. En tout, onze systèmes ont été suivis, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne saisonnière (environ 10). De plus, sur ces onze systèmes, sept ont atteint le stade de cyclone tropical intense (dont quatre d’affilée ces deux derniers mois). Il est rare de voir un tel nombre de cyclone intense au cours d’une saison. Pourtant nous ne sommes qu’au début du mois de mars. La fin de saison théorique est donc encore loin.

© JIR