Economie

Affaire Bibliothèque nationale – Une procédure interne en cours

La suspicion de vol des mobiliers appartenant à la Bibliothèque nationale est toujours maintenue. La procédure interne du ministère de la Communication et de la culture, est enclenchée, suite à la tentative de sortie douteuse de deux tables par le directeur de l’établissement. « Nous avons effectué une constatation par voie d’huissier et non une arrestation », rectifie le directeur de cabinet du ministère, Haja Rasoanarivo, par rapport à ce qui a été rapporté dans nos colonnes hier. « Il n’était pas question d’arrêter le directeur de la Bibliothèque nationale. Nous avons été informés de l’arrivée d’un camion et de la sortie de mobiliers un jour de dimanche et nous sommes venus constater ce qu’il en était réellement », ajoute-t-il.
D’après les explications, la procédure de sortie des mobiliers destinés « à la réparation » selon les arguments de Willy Rahetilahy, directeur de l’établissement, n’a pas suivi le circuit normal. Ni le dépositaire comptable, ni le service logistique n’a été au courant de cette réparation de matériels.