Politique

Investiture – Culte et prière exclus

La cérémonie d’investiture se fera selon les principes républicains.

Le mandat du président de la république Andry Nirina Rajoelina commencera le samedi 19 janvier. La cérémonie se fera selon les principes républicains

Solennelle. Andry Nirina Rajoelina procédera à son investiture le 19 janvier. Dans son intervention à la radio nationale hier, Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute cour constitutionnelle (HCC) a apporté les détails de cette cérémonie solennelle. D’après ses explications, il y aura trois temps forts. La première étape concerne la prestation de serment. Conformément aux prescrits constitutionnels, dans l’article 48, le président de la République, en audience solennelle de la Haute Cour constitutionnelle, devant la Nation, et en présence du Gouvernement, de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Cour suprême, et le peuple effectue une prestation de serment. « Loin d’être une simple procédure, il s’agit surtout d’un engagement et nous sommes tous là pour faire le suivi de ces engagements », explique Jean Eric Rakotoarisoa
La suite de la cérémonie est assurée par la Chancellerie. En vertu de l’article 2 du decret portant sur l’Ordre national de Madagascar et des autres distinctions honorifiques,
« le Président de la République de Madagascar est le Grand Maître de l’Ordre ». En tant que tel, le Grand chancelier lui attribuera le Grand croix de première classe, une distinction reservée au président de la République. En tant que chef suprême de l’Armée, une revue de troupe et un défilé militaire est également prévue.
Laïcité
La Haute cour constitutionnelle, la présidence de la République, l’équipe d’Andry Nirina Rajoelina ainsi que le ministère de la communication et des relations avec les institutions en sont les organisateurs. Après l’investiture à Mahamasina, une cérémonie de passation de pouvoir se tiendra à Iavoloha entre le président de la République sortant, Hery Rajaonarimampianina et le président de la République entrant Andry Nirina Rajoelina.
Depuis hier, la distribution des invitations a commencé d’autant qu’une autre cérémonie est prévue au palais d’Iavoloha. Des milliers d’invités sont attendus. Outre les chefs d’institutions, des invités de marques assisteront à l’investiture.La France sera représentée par e Jean Baptiste Lemoine d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.
Dans son intervention hier, Jean Eric Rakotoarisoa insiste sur le caractère républicain de la cérémonie. « Il n’y aura pas de messe ni de Bible pour respecter le principe de la laïcité de l’Etat », a-t-il conclu.

 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité