Actualités Culture

Littérature – Rasamy expose une poésie teintée d’humour

Poète satyrique qui retranscrit avec aisance et humour sa vision de la société, Rasamy entend faire passer un message inédit à ses lecteurs à travers « Hafatra ».

Appréciant autrement les méandres d’un quotidien monotone, au sein d’une société lunatique tantôt réjouissante, tantôt morose, Aimé Andriarimanana Rasamison, de son nom de plume Rasamy, porté par un optimisme contagieux, s’est découvert un talent de poète. Il est enseignant chercheur à l’université d’Antananarivo, mais également reconnu comme étant un blogueur bilingue sur la toile. Notamment avec « Le Blog de Rasamy » en français et « Rediredin-dRasamy » en malgache. Il s’est ainsi fait une nouvelle casquette avec lequelle, l’auteur fort d’une âme de poète qu’il est, paraît tout aussi épanoui.
Talentueux pour l’écriture, Rasamy présente « Hafatra », un recueil de poésie inédit de sa part, et à travers lequel il expose une vision satyrique, caricaturale et néanmoins acerbe de la société grâce à ses poèmes. Soixante quinze poèmes en tout pour être exact, dans lesquels il retranscrit en rimes et en vers, plusieurs thématiques. Sur quatre-vingt-dix pages, Rasamy scande ainsi le négatif, autant qu’il valorise le positif du quotidien, jouant sur les émotions de ses lecteurs.

Un poète moderne
Entre réconfort et incompréhension, réjouissance et amertume, Rasamy évoque la vie politique, la beauté de son pays ou encore la vie paysanne qui l’inspire.
« Hafatra » véhicule ainsi pour les férus de littérature, un message de tolérance et d’ouverture à autrui que Rasamy retranscrit à travers ses poèmes d’une manière contemporaine. « Je n’ai nullement appris ni approfondi la littérature, mais j’ai quand même toujours aimé lire. Je me suis donc tout simplement laissé transcender par mes inspirations, afin d’écrire ces poèmes. Cet ouvrage est pour moi un savant mélange de plaisir, de satisfaction personnelle et d’une envie pressante de partager ma vision des choses. Par le biais de ces poèmes, j’espère simplement pouvoir dire tout haut ce que d’autres pensent tout bas», confie Rasamy.
Respectueux des basiques de la poésie malgache, il égaye ainsi, de façon plus moderne, ses poèmes pour éveiller la conscience de la jeune génération sur leur importance au sein de la société. En outre, Rasamy se veut être un poète chaleureux et convivial, c’est pourquoi chacun de ses poèmes se veut être humoristique. Dimanche prochain, le poète convie les férus de littérature de la capitale à le rejoindre au FJKM Ambohitrabiby pour la présentation officielle de son recueil. L’occasion pour lui de faire passer directement son « Hafatra » à ses lecteurs.

Andry Patrick Rakotondrazaka