Actualités Politique

Diplomatie – Un nouvel ambassadeur nommé pour New York

Arisoa Lala Razafitrimo est nommée ambassadeur de la République de Mada­gascar auprès des Nations unies à New York. Le troisième agrément en six mois.

Lentement mais sûrement. La représentation diplomatique de Madagascar auprès des Nations unies connaît un nouveau souffle. Le conseil des ministres d’hier a désigné Arisoa Lala Razafitrimo ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de l’Organisation des Nations unies à New York. Elle assure également la représentation permanente de Madagascar auprès de l’ONU. Il s’agit de la troisième nomination d’ambassadeur pendant le quinquennat de Hery Rajaonarimampianina après le professeur Alain Djacoba Tehindrazanarivelo et l’ancien ministre de la Culture Mialy Mireille Rakotomalala.
Arisoa Lala Razafitrimo remplace ainsi Zina Andria­narivelo-Razafy en poste depuis 2002. Ancien membre du gouvernement de Roger Kolo en tant que ministre des Affaires étrangères, elle a occupé le poste de directeur des relations internationales auprès de la présidence de la Haute autorité de transition. « Diplomate chevronnée (…) elle dispose de vastes et riches expériences », relaye le site du ministère des Affaires étrangères.

Diplomatie économique
Avant sa nomination, elle a occupé le poste de conseillère spéciale du président de la Commission de l’Union africaine.
Des demandes d’agrément ont été envoyées à plusieurs pays depuis le mois de février, mais la décision appartient aux pays destinataires et cela peut prendre des mois voire des années. « Il arrive que des pays refusent l’agrément » indique une source auprès du ministère des Affaires étrangères. « Pour bientôt », «au prochain conseil des ministres », « la semaine prochaine », telles ont souvent été les réponses obtenues auprès de l’ancienne chef de la diplomatie Béatrice Atallah aux questions sur la nomination des ambassadeurs. La nomination d’Arisoa Lala Razafi­trimo est ainsi le troisième agrément obtenu par Madagascar en six mois.
Sous l’autorité du ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur met en œuvre la politique étrangère de Madagascar. En tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Arisoa Lala Razafitrimo représente également le président de la République et le Gouverne­ment auprès des Nations unies. Ainsi, elle informe le gouvernement, négocie au nom de l’État, veille au développement des relations multilatérales et assure la protection des intérêts de l’État. Après cinq années de crise, Madagascar a orienté sa stratégie sur « la diplomatie économique ». La mission de cette diplomate est donc d’inciter les investisseurs à participer au développement de Madagascar.

Andry Rialintsalama