Actualités Politique

Conseil des ministres – Un directeur de cabinet à la présidence

À l’issue du conseil des ministres d’hier, un aménagement a été mis en œuvre. Une série de nominations complète ainsi l’organisation au sein de la présidence de la République. Il s’agit du directeur de cabinet civil ainsi que la direction générale du Central intelligence service (CSI).
Trois ans après le départ de Henry Rabary-Njaka pour le ministère des Affaires étrangères, le poste du directeur de cabinet de la Présidence de la République est resté vacant, laissant à Herisoa Razanadrakoto, conseillère spéciale du président de la République, le soin de l’intérim, malgré l’absence de notification officielle. Le conseil d’hier a aussi vu la nomination d’Eric Jean-Joel Randrasana au poste de directeur de cabinet civil de la Présidence.
Il faisait partie des conseillers économiques du président de la République. Il s’occupait essentiellement du dossier de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA).
Par ailleurs, la direction générale du Central intelligence service (CIS) est désormais confié au général de division aérienne Jean Adolphe Dominique. Fort de ses 37 ans au service de l’armée malgache, ce général à la retraite a suivi des stages à l’institut des hautes études de la défense nationale à Paris. Il s’est spécialisé dans la lutte contre le terrorisme au Centre d’études stratégiques d’Honolulu. Ses compétences sont à nouveau sollicitées d’autant que le CIS est spécialisé dans les renseignements généraux.
Crée en 2003 pour remplacer la Direction Générale d’Investigations et de Documentation Intérieure et Extérieure (DGIDIE), la CIS a eu trois directeurs généraux dont l’actuel ministre de la Sécurité publique Jean Jacques Andrianisa.

A.R.