Actualités Region

Acte de banditisme – Cinq suspects arrêtés à Mahajanga

Sur 30 millions d’ariary volés, lundi soir, au propriétaire d’un kiosque de transfert d’argent par mobile, seuls cinq millions ont été récupérés. Deux braqueurs sont toujours en cavale.

La police du commissariat central de Mahajanga-be a procédé à l’arrestation de cinq personnes dont deux femmes. Ils sont impliqués dans le braquage de 30 millions ariary d’un kiosque de transfert d’argent par mobile, survenu, lundi soir, dans ce quartier de Mahajanga.
Dès mardi, les forces de l’ordre ont pu dépister et arrêter deux des cambrioleurs à Marovoay. Ils ont trouvé sur eux la somme de 5 697 000 ariary sur les
30 millions volés, somme qui a déjà été restituée à la victime. Le reste du butin serait encore en possession de deux gangsters, toujours en cavale et activement recherchés par les forces de l’ordre.
Deux motos, dont un cross rouge, ont été également saisies par le commissariat central de Mahajanga-be.

Sur un scooter
Mais revenons au le déroulement de cet acte de banditisme. Lundi après-midi vers 16h30, deux hommes en scooter ont arraché le sac rempli des recettes de la journée, d’un opérateur de transfert d’argent via mobile à Mahajanga-be. Une course poursuite a aussitôt commencé après le passage d’une patrouille de l’Emmo, près du lieu du crime.
L’un des deux individus a été vite capturé avec le scooter, tandis que l’autre a pris la fuite à travers les ruelles. Les éléments de l’Emmo sécurité ont effectué un ratissage dans toute la ville jusqu’au village touristique, vers 18 heures ce jour-là. Les fouilles ont continué jusqu’à Ambalavola, chez une complice des bandits qui a été embarquée lundi soir. Deux autres ont été capturés, mardi soir, à Manaratsandry à Marovoay.
«L’un des deux bandits est un conducteur de bajaj. Celui qui a conduit le scooter rouge a déjà été impliqué dans l’attaque d’un jeune Indo-pakistanais, survenue le 28 octobre, à Mahajanga-be. Ils ont tous avoué leur crime », déclare l’officier de police Pascal Asomano.
Le présumé cerveau du braquage, un employé d’une société de sécurité privée à Mahajanga-be, est le propriétaire du scooter qu’il pilotait pendant l’opération. Il est actuellement recherché. Les cinq suspects appréhendés ont été déférés au Parquet.

Vero Andrianarisoa