Actualités Economie

Ethiopian Airlines – Le Boeing 787-9 débarque à Ivato

Le premier Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie Ethiopian Airlines a foulé le sol malgache jeudi. Il était accueilli en grande pompe à Ivato.

C’est une véritable démonstration de force. La compagnie aérienne Ethiopian Airlines veut renforcer sa place dans le transport aérien en Afrique. Elle a fait venir son tout nouveau Boeing 787-9 Dreamliner à Antana­narivo. Le gros porteur de la compagnie membre de Star Alliance a foulé le tarmac de l’aéroport international d’Ivato vers 13 heures. « Nous sommes la première compagnie aérienne à avoir utilisé cet appareil en Afrique. La venue de l’aéronef témoigne ainsi l’intérêt que nous portons sur la liaison à Antana­narivo », a déclaré Michael Bekele Area, Manager de Ethiopian Airlines.
Comme il est de tradition pour un vol inaugural, les camions des soldats de feu travaillant dans cet aéroport ont arrosé de jet d’eau l’aéronef. Ce qui offre un spectacle exceptionnel à l’assistance. L’aéronef peut transporter deux cent quatre vingt cinq passagers de la classe économique et trente deux dans la catégorie de classe Affaires. Il offre des caractéristiques uniques avec des sièges confortables, un plafond élevé, et des hublots offrant une vue imprenable.

Très en vue
La compagnie éthiopienne continue ainsi son histoire avec le Dreamliner. C’est le deuxième de cette famille de gros porteurs. Dès 2012, il avait déjà été le premier à exploiter le 787-8 sur le continent africain. Le premier 787-9 Dreamliner de la compagnie était accueilli le 27 octobre. D’après les informations obtenues auprès de la compagnie, quatre appareils de ce type vont renforcer sa flotte. Ces aéronefs seront ainsi utilisés pour les vols long courrier. L’aéroport d’Ivato avait eu ainsi le privilège d’accueillir sur son tarmac ce gros porteur très en vue en ce moment.
Considérée comme étant la compagnie ayant une croissance la plus rapide en Afrique, la venue d’Ethiopian Airlines sur le sol malgache était très attendue par les différents acteurs du secteur touristique. Le 28 mars, elle a inauguré son premier vol à destination d’Antananarivo. La capitale s’ajoute ainsi aux quatre vingt quinze autres destinations desservies par cet opérateur national éthiopien. Cette liaison est opérée en Boeing 737-800 pouvant accueillir seize passagers en classe Affaires et cent trente huit en Economie.

Lova Rafidiarisoa

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Il faut être tombé sur la tête ! Jamais aucun touriste ne prendra ce zinc. A quoi sert ce pognon gaspillé en aéroports, avions, matériels si la peste décime les habitants ? Les morts en sursis, les mendiants, les voleurs n’intéressent personne. Sans baisse de la pauvreté, il est impensable de sortir Madagascar de l’enfer des épidémies, de la malnutrition, de l’ignorance. Cette peste aurait pu être évitée et c’est dix ans de retard pour le dreamliner. Investissons dans la santé, la formation d’abord.

      • sauve-qui-peu !!!
        Y’a 10 ans peut être tout était beau, mais ce qui est sure c’est qu’aujourd’hui, il y’a une unanimité dans le monde entier, en tout cas des personnes conscientes qui ont visitées MADAGASCAR, que ce pays est fichtrement dans de sales draps.
        Si t’es européen, ils te voient comme un porte monnaie (même si t’as le RSA).
        Si t’es noir, ils te voient comme une race inférieure, un africain dont ils ne veulent pas s’assimiler (même si t’es entrepreneur dans le cac 40).
        Si t’es asiatique t’es du côté de l’ethnie merina ou je ne sais quoi d’autres.
        Les enfants sont éduqués par des parents racistes et belliqueux.
        Les parents éduqués par un système corrompu.
        Le système éduqué par la bourgeoisie occidentale qui les pillent doucement en leurs laissant Mireille Mathieu dans les karaokés.
        Tout part en vrille.
        Il faut dénoncer ça, et arrêtez de vendre du rêve aux gens qui paieront plus de 2.000€ pour visiter un pays qui, franchement dispose d’une belle richesse naturelle, mais qui en perd son âme.
        On ne s’attaque pas à une population quand on dénonce l’état d’un pays, on s’attaque aux dirigeants incompétents et aux adultes irresponsables.

        Criez au loup autant que vous voulez, mais un homme responsable aujourd’hui, connaissant bien madagascar, ne conseillera pas à un membre de sa famille ou un ami de s’y aventurer seul, et même accompagné, il est juste inutile d’aller en vacance avec la trouille au bide, méfiant à tout instant et barricadé la nuit.

        • Bonjour, je suis d’accord avec les problèmes que vous venez d’évoquer. Mais en quoi l’arrêt du tourisme pourra les résoudre ? si on arrête le tourisme, cela ne deviendrait-il pas un problème en plus ?