Politique

ECHOS DE CAMPAGNE

Jaona Elite rejoint Mapar
Le député d’Atsimondrano Jaona Randriarimalala dit Jaona Élite a annoncé hier à l’hôtel Carlton son soutien au candidat numéro 13, Andry Rajoelina à l’élection présidentielle. Élu député sous l’étiquette indépendant, Jaona Élite a créé le Groupe Parlementaire Spécial, opposant au Président Rajaonarimampianina avant de virer de bord et de grossir les rangs du HVM qu’il a quitté il y a quelques mois. Il a affirmé hier que le candidat numéro 13 est le seul à avoir un projet pour solutionner tous les problèmes du district d’Atsimondrano.

 

Les hélicos décollent
Dénouement de l’affaire des hélicos hier. L’affréteur Sky Services a fini par remettre tous les documents réclamés par l’Aviation Civile de Madagascar concernant les sept hélicoptères. L’ACM a du coup délivré le fameux clearance ou l’autorisation de vol. Tout est bien qui finit bien. Il a fallu que l’ACM résiste à la pression politique et aux intimidations des partisans des candidats pour qu’on respecte la loi et les réglementations. L’industrie aérienne aurait risqué une lourde sanction de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale si l’ACM avait cédé.

Clin d’œil à la jeunesse.
Dans la continuité de sa présence aux Journées mondiales de la jeunesse Madagascar (JMJ Mada), mardi, le candidat Andry Rajoelina s’est adressé, particulièrement, à la jeunesse, hier. Le candidat numéro 13 a passé sa troisième journée de propagande dans les communes de Maroantsetra, Mandritsara et Sambava. « Aidez-moi pour que je puisse vous aider », déclare le favori des Oranges. Dans ses allocutions, Andry Rajoelina met l’accent sur un développement rapide. « Ce que je dis, je le fais et rapidement », affirme-t-il. Il parle de passer un engagement solennel signé des projets qu’il promet aux populations des localités qu’il rencontre. Des projets qui selon ses affirmations, seront pourvoyeurs d’emplois pour la jeunesse. À Mandritsara, le candidat numéro 13 annonce la mise en place d’un central solaire qui, à part la création d’emplois, réduirait 25% le prix de l’électricité. À Maroantsetra, Andry Rajoelina prévoit la construction d’une usine d’éthanol.

Redonner à Madagascar ses lettres de noblesse internationale.
« Nous sommes des bâtisseurs et non pas des destructeurs.» C’est ce slogan de campagne que le candidat Marc Ravalomanana a affirmé lors de sa visite dans la localité de Boriziny, hier. Face au candidat numéro 25, les habitants de cette localité ont mis en exergue les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. Outre la pauvreté, l’insécurité, le problème d’accès à l’éducation de base, ou encore, l’état de délabrement des infrastructures, ainsi que le chômage ont été soulevés. Mettant en avant son « Madagascar action plan 2 » (MAP 2), Marc Ravalomanana affirme qu’il ambitionne de redonner à Madagascar ses lettres de noblesse internationales en remettant le pays en ordre de marche dans la lutte contre la pauvreté. « Travailler ensemble c’est réussir », rappelle-t-il en ajoutant que « chaque citoyen doit prendre ses responsabilité pour éviter que ceux qui ont détruit et pillé le pays, ceux qui sont habitués à la gabegie et l’anarchie ne reviennent plus au pouvoir ».

8 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Tena tsy mena mivadika ity Jaona Elita ity fa dia izay ahazoana tombotsoa betsaka ihany iznay no tohanany. Tsy ao aminy mihintsy ilay fitiavan-tanindrazana. Mitambatra ao amin’ny MAPAR ao daholo izany ireo mpitaty rà-kena rehetra koa. Efa hita taratra sahady ny ho avy raha i Rajoelina no tonga eo fa dia hitotorongana isika.

  • Izao ataon »ny jaona elite izao dia tena tsy manome haja sy voninahitra ho an’ny vahoaka malagasy mihitsy satria sahiny ny mamadika ny vahoaka amin’ny fivadiana palitao. ary vao maika moa izany nanaohana ilay mpanogam-panjakana gaigilahy izay tena fanetribe ny firenena mihitsy.

  • Marc Ravalomanana mpandrava fa tsy mpanorina, ny nanapotehanao ny fitokisan’ireo mpamatsy vola sy ny bankim-pirenena tamin’i Madagasikara ihany no vao may nampidangana ny fahantrana sy ny krizy!

  • Jaona elite, tsy nihambahamba enao teo nanakiana sy nanaratsy an’i Rajoelina , nefa ny mahagaga lasa mpanohana azy mafatra-po ianao?! Mpamadiak Palitao be ambadika politika !

  • Andry Rajoelina, ny putschiste Tompoko dia tsy mendrika mandralkizay ny ho Filoham-pirenena fa ny maha-mpanongam-panjakana anao fotsiny ary dia efa modely ratsy hoan’ny vahoaka!

  • ELite sy ny famadiany palitao indray dia efa tsy mahagaga intsony. Ny azy dia izay misy vola ihany no tohanany. Saingy ny tsy fantany dia mandalo izany ary ny vola izay miasa ao dia an’ny malgasy avokoa.