Culture

Exposition – « Ici la limite du royaume est la mer » à l’honneur

Interdisciplinaire, intergénérationnelle, qualifient l’exposition intitulée « Ici, la limite du royaume est la mer ». On peut l’apprécier à l’IFM à Analakely du 10 septembre au 20 octobre.

Une grande rétrospective sur les majeures formes d’expression produites depuis 1998 jusqu’à nos jours. Tel est le concept de l’exposition collective dénommée « Ici, la limite du royaume est la mer », se déroulant à l’Institut Français de Madagascar ou IFM à Analakely du 10 au septembre au 20 octobre. Cette dernière se focalise sur les expressions contemporaines malgaches de ces vingt dernières années.
Photographes, chorégraphes, artistes plasticiens, auteurs, poètes, tisserands, et maisons d’édition ont pris la peine de creuser dans leur histoire respective pour évoquer les expressions contemporaines malgaches des deux dernières décennies.

Etre contemporain
Une trentaine d’artistes issus de différentes disciplines, des noms qui ont marqué le paysage culturel de Madagascar, ont travaillé de concert pour mettre en place ce projet qualifié de « devoir de mémoire » par les participants et pour le grand public. « Les artistes et leurs œuvres sont les gardiens et les témoins de l’histoire des expressions contemporaines malgaches. Certains des participants ont déjà quitté cette terre mais leurs travaux ont marqué les esprits. D’autres continuent d’évoluer dans le temps et dans l’espace. Tenter de remonter ce fil du temps est un exercice utile pour bien des raisons, pour nous, et pour les générations futures. C’est un focus que l’on porte sur l’art contemporain de le Grande Ile », explique Rina Ralay-Ranaivo, le curateur de l’exposition et animateur culturel au sein de l’IFM. Le vernissage est prévu pour le lundi 17 septembre à 18 heures.

« Je participe à cette exposition collective à travers le magazine Revue Noire, un trimestriel bilingue d’art contemporain consacré aux expressions artistiques africaines. J’ai travaillé pour ce magazine. Cette expérience m’a aidée à mieux comprendre ce que nous sommes par rapport à notre couleur de peau, et à m’épanouir dans ma forme d’expression en tant qu’auteure », précise Michèle Rakotoson.
Moïse Touré, Chab Touré, des spécialistes, vont débattre avec le grand public sur la question d’être contemporain, le mercredi 19 septembre à 14 heures 30 à l’IFM.