Region

Show international – Diamond brille de mille feux

Sômarôho a connu une affluence monstre lors des quatre soirées de spectacles. Outre les grosses pointures malgaches, l’organisation a eu l’audace de faire venir à Madagascar des grands artistes de renommée internationale qui ont enchanté les festivaliers malgaches et étrangers. Ces artistes ont bénéficié d’un matériel de sonorisation professionnel et d’une grande scène.

Certes, payer 10 000 ariary à chaque soirée n’est pas à la portée de toutes les bourses mais vu la qualité du show et la célébrité des artistes, les mélomanes n’ont pas lésiné sur les moyens, déjà préparés un ou deux mois à l’avance. Le stade d’Ambodivoanio était bondé chaque jour, surtout pendant les deux dernières soirées.
À vue d’œil, il s’agissait de la foule la plus importante de la semaine, une foule jeune qui n’attendait que l’arrivée des têtes d’affiche pour participer activement.
Parmi les grandes satisfactions de ce festival Sômarôho, on notera l’apparition pour la première fois du chanteur tanzanien Diamond Platnumz, musicien le plus en vogue en Tanzanie et l’un des plus en vue en Afrique de l’Est. Il a, à son actif plusieurs chansons à succès dont les titres « Number One », Hallelujah, I miss you, Kesso, Kidogo. Il est plus connu à Nosy Be pour le clip « Marry you ».

Aux alentours de 22h, les lumières se sont éteintes et les cris étaient sourds pour accueillir la star de la soirée, Diamond, de son vrai nom, Naseeb Abdul Juma. L’artiste a séduit le public par son bandeau, ses lunettes noires, sa chemise fleurie et son pantalon « jean destroy ». Sur le titre « I want to marry you », la foule en délire s’est débridée.
Durant plus de soixante minutes, il a enchaîné les tableaux en mouillant sa chemise. En envoûtant le public par des mélodies entraînantes et harmonieuses, l’artiste a interprété ses plus grands tubes dont Kwanini, Mapenzi Basi, Loving You, Make Me Sing… lesquels ont enflammé le public, qui reprenait les paroles en chœur avec lui. Il a aussi surpris plus d’un par sa danse sexy. Fier de sa terre natale et de son origine, le chanteur a chanté des chansons en swahili. Mais, les jeunes Nosybéens lui ont réservé une surprise car ils ont su les interpréter par cœur.
L’occasion a permis à Diamond d’annoncer un prochain featuring avec Wawa qui circulera, cette année, dans le monde entier. À l’issue de cette soirée, tout Ambodivoanio a accueilli le duo de fer entre lui et Wawa.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité