L'Express de Madagascar

Kick boxing à Toliara – L’équipe du Vakinankaratra classée deuxième

De bons résultats malgré le peu de moyens. La ligue de kick boxing du Vakinankaratra a raflé cinq titres nationaux et deux médailles d’argent.

Après quinze ans d’existence, la ligue de kick boxing du Vakinankaratra, s’est classée deuxième au niveau national. Précédée par celle d’Atsimo-Andrefana, hôte du sommet national des jeunes des catégories cadet et junior, durant le weekend dernier, les combattants du Vakinankaratra ont su défendre l’honneur de la région par l’obtention de cinq médailles d’or et deux médailles d’argent.
Grâce à la participation de nombreux tireurs qui ont été tous très en forme car ils n’ont pas effectué de déplacement, la ligue d’Atsimo-Andrefana a obtenu plusieurs titres. Mais malgré la fatigue et les nombreuses difficultés rencontrées comme le manque de nourriture, les combattants du Vakinan-karatra ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Leur succès peut leur servir de passeport pour la compétition internationale en Italie en septembre prochain.

Manque de moyens
« Si nous avions eu les moyens d’amener plus de combattants et de bien assurer leur régime alimentaire, le résultat s’afficherait autrement. C’est pour cela que nous réitérons notre appel à l’aide aux responsables pour la prochaine rencontre en vue de la sélection définitive, à Fianarantsoa, des combattants pour le Mondial en Italie», lance Seraphin Lalatiana, président de la ligue de kick boxing du Vakinankaratra.
Comme pour certaines disciplines sportives, la ligue du kick boxing du Vakinan-karatra a aussi des difficultés financières et matérielles pour entretenir ses combattants. Ainsi, afin de montrer son intérêt envers ses sportifs qui ont fait honneur à la région Vakinankaratra, les responsables de celle-ci ont promis de faire de leur mieux pour résoudre quelques difficultés comme la dotation de gants. De son côté, le parrain de cette discipline, Hasina Razafimam-panana, a promis de continuer les efforts qu’il a déjà menés pour entraîner et motiver les combattants.
« Nous allons faire plus que ce que nous avions déjà effectué pour pousser ces jeunes talents de la région », précise-t-il.