L'Express de Madagascar

élection présidentielle – Trois candidats déposent leurs dossiers à la HCC

Faste. Le Greffier en chef de la Haute cour constitutionnelle a eu une journée bien remplie hier. Trois prétendants à la magistrature suprême sont venus à Ambohidahy pour déposer leur dossier de candidature. Il s’agit de Paul Rabary, de Zafimahaleo Raso­lofon­draosolo alias Dama et du docteur Rolland Jules Etienne. L’arrivée de ces trois dossiers ramène à sept le nombre de candidats alignés sur la ligne de départ à l’élection présidentielle en novembre. Il s’agit du record en une journée, depuis l’ouverture du dépôt de candidature le 1er août.

Le calme régnant de la journée a pris fin vers 11 heures, quand Rolland Jules Etienne, ancien ministre de l’Industrie et du développement du secteur privé accompagné de son mandataire, Hajarivola Andriamaro Rakotondrahanta et ses partisans ont débarqué. Présenté par le parti Madagasikara fivoarana (MAFI), ce candidat disqualifié en 2013 propose dans son programme, entre autres la revalorisation du Fokonolona. Il concrétise ainsi officiellement l’annonce qu’il a faite le 5 avril.
En début d’après midi, le leader du groupe Mahaleo Dama, Zafimahaleo Rasolofondraosolo de son vrai nom est venu lui-même déposer les seize pièces requises par le décret fixant les modalités d’organisation de l’élection présidentielle anticipée du 29 juin. Il concourt sous les couleurs du parti Manajary vahoaka. Ayant déclaré sa candidature le 30 juin, le sociologue table sur la mise en place d’un cadre sociopolitique, économique et culturel approprié et sécurisé permettant à chacun de s’épanouir, entreprendre, réaliser ses projets et exercer ses droits.

La valse du dépôt de candidature de la journée a été close par Anatole Ralison, mandaté par l’ancien ministre de l’Éducation nationale Paul Rabary. Présenté par le parti MIASA et soutenu par la plateforme « Ny Fireneko », il a annoncé sa candidature à travers une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Il a ainsi partagé sa vision Madagascar, accompli et attachant, permettant aux Malgaches d’avoir un mieux être.
Les observateurs ont remarqué que les candidats semblent choisir un mercredi ou un vendredi pour déposer leurs dossiers de candidature. Entre la coïncidence, le fruit du hasard ou des croyances, toutes interprétations sont à proscrire.