Culture

Bonare Be – Mad Max et Jaojoby en haute vibration

La superbe affiche Mad Max-Jaojoby a tenu toutes  ses promesses au Bonara Be.     

Le quartier populaire des 67 ha au parking Nord-Est en effervescence. Durant la soirée du 8 février, une affiche alléchante a été programmée au Restaurant-Bar chez Sa-Yah au Bonara Be dont la capacité d’accueil a été insuffisante pour contenir une marée humaine. La forte affluence des noctambules semblable à l’assistance d’un réveillon de la Saint-Sylvestre, a été bien servie par les deux grosses pointures à l’animation. D’une part, le jeune chanteur tamatavien Mad Max, grand spécialiste de la musique urbaine telle le ragga dance hall, a été égal à lui-même. Sachant bien animer son public, le jeune artiste a obtenu une bonne note lors de sa prestation très mouvementée, étoffée par des tubes que l’assistance connaît par cœur. Les titres «Marina», «Esquivé», «Mbola zah» ont été parfaitement repris en chœur par des fans en total délire. À son tour, Eusèbe Jaojoby, le roi du salegy à la tête de son groupe au grand complet, témoignant, comme à l’accoutumée, une superbe forme, a revisité avec succès ses meilleurs tubes, mélangés à des interprétations des chansons en vogue à l’heure actuelle. Dans l’ensemble, cette co-proposition de Nel Tropik Prod et l’équipe de Bonara Be, a connu un vif succès.

Jean Paul Lucien.