Social

Saison de pluies – La reconstruction du Canal C3 attendue

L’insalubrité et la boue rendent inaccessible le passage dans les ruelles des bas-quartiers d’Antananarivo.

Difficile de ne pas mettre les pieds dans l’eau. Les bas-quartiers d’Antananarivo n’ont jamais pu s’échapper à la montée des eaux, chaque année. Les pluies torrentielles, depuis des jours, inondent les ruelles dans les quartiers d’Andavamamba, 67ha, Ambodin’Isotry et Antohomadinika. Les eaux montent très vite. « Dès que la pluie tombe abondamment, notre cour est envahie par l’eau. Pour qu’elle n’entre pas dans la maison, j’écope l’eau pour la verser dans nos toilettes. Si la pluie tombe la nuit, il faut veiller, sinon, l’eau arrive sous le lit et on doit tremper dans l’eau au réveil », explique Émelie, une habitante d’Andranomanalina.
Des curages de canaux ont été effectués récemment mais il n’y a pas de résultats concrets. L’extension du Canal C3 est très attendue pour cette nouvelle année. « Ce ne sont que des travaux provisoires. Il n’y avait pas d’effet sur la fluidification des canaux d’évacuation dans notre quartier. Si le projet de construction du Canal C3 est réalisé, nous serons vraiment sauvés des inondations », d’après le chef fokontany d’Andavamamba Anjezika 2. Plusieurs maisons devront être démolies à cause de la construction de ce grand canal. Des enquêtes ont déjà été effectuées sur les trente fokontany concernés. Les travaux n’ont pas encore débuté.