Océan indien

La Réunion – Prélèvement de moelle osseuse réussi

Charles, première personne à être prélevée à La Réunion, livre son témoignage.

Le Centre hospitalier universitaire de la Réunion a réussi son premier prélèvement de cellules de la moelle osseuse. On pourra alors envisager les greffes de moelle.

Au début de l’année 2018, le CHU de La Réunion obtenait l’autorisation de prélèvement de cellules souches hématopoïétiques, comprenez cellules de la moelle osseuse, sur donneur sain. L’équipe du Dr Patricia Zunic du service d’hématologie du CHU sud a effectué le premier prélèvement sur donneur volontaire de cellules souches de moelle osseuse.
En juillet dernier, Charles, 40 ans, a donné sa moelle osseuse à un malade atteint d’une maladie grave et en attente de greffe. Samedi dernier, une cérémonie de remerciements a été organisée à l’IFSI de Saint-Pierre, en présence de Lionel Calenge, Directeur Général du CHU de La Réunion, pour rendre hommage à Charles, et à travers lui, à tous les donneurs de moelle inscrits sur le registre.
En effet, le quinquagénaire s’était inscrit il y a un an, un dimanche matin lors d’une fête du sport, sur le registre national des donneurs, auprès du Dr Charlotte Gazaille-Lacronique, responsable du centre des donneurs volontaires de moelle osseuse de La Réunion.

Autorisation
Le CHU rappelle que chaque donneur inscrit offre un espoir de vie aux malades en attente de greffe de moelle. Grâce au programme d’accréditation WMDA, dont fait partie le Centre de donneurs de La Réunion, les centres greffeurs de soixante treize registres internationaux peuvent faire appel aux quatre mille quatre cent soixante sept donneurs réunionnais – dont deux cent vingt quatre nouveaux inscrits en 2017 – sur le registre local, via le Registre France Greffe de Moelle.
À La Réunion, il faudrait qu’au moins cent soixante dix autres personnes fassent la démarche de s’inscrire d’ici la fin de l’année pour que l’objectif régional minimal soit atteint. La prochaine étape pour le CHU Sud : réaliser les allogreffes de moelle osseuse à La Réunion. L’équipe du Dr Zunic a déposé en septembre dernier, auprès de l’ARS, un dossier de demande d’autorisation pour cette procédure.

© JIR