L'Express de Madagascar

Football – Éliminatoires CAN – Barea et Lions se neutralisent une nouvelle fois

Les Barea ont réussi à revenir au score à deux reprises.

Madagascar et le Sénégal se sont séparés sur un score nul de deux buts partout, hier à Mahamasina. Menés à deux reprises, les Barea ont égalisé à chaque fois.

Comme en novembre 2015, la confrontation entre Madagascar et le Sénégal s’est conclue sur un résultat de parité (2-2), hier, dans une enceinte de Mahamasina archi-comble. La Grande île a fait jeu égal avec la meilleure formation africaine du moment, qui plus est mondialiste. Les deux nations restent en tête du groupe A, avec quatre points chacun, à l’issue de cette deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations.
Il n’y a pas eu de round d’observation entre les Barea et les Lions de la Teranga. Les premiers frissons sont venus sur un tir de Bôlida non cadré (5e) et un centre à ras de terre de Keita, dévié au dernier moment par Leda (12e). L’ouverture du score est survenue vers la demi-heure de jeu. Sur un contrôle raté de Fontaine, à 20m du but, Kounaté a enclenché une frappe aussi soudaine que
précise, qui a laissé Leda sans réaction (27e, 0-1). À ce niveau, une telle erreur ne pardonne pas. Et la Grande île l’a payé cash. Fort heureusement, elle a égalisé avant la mi-temps, pour rester dans le match. Njiva et Bôlida ont réalisé un long une-deux sur le côté droit. Grâce à une superbe passe en profondeur de l’ailier du Paris FC, l’attaquant du FC Sukhotai s’est retrouvé seul devant Gomis, le gardien sénégalais, qui a repoussé son tir. Le ballon s’est alors retrouvé au pied de Voavy Paulin, seul au deuxième poteau, qui a marqué dans le but vide (41e, 1-1).
Coaching gagnant
C’est au retour des vestiaires que la star Sadio Mané a commencé à sortir de sa boîte. Il a multiplié les incursions au fil des minutes. Il aurait pu marquer au point de penalty à l’heure de jeu, mais Leda a sorti une superbe parade (15e). Ce n’était que partie remise pour les Lions, qui ont repris l’avantage sur une contre-attaque menée jusqu’au bout par Keita (64e, 1-2). Pris à contre-pied, Leda n’a rien pu faire sur sa frappe à l’entrée de la surface.
Cinq minutes plus tard, Nicolas Dupuis a fait rentrer Carolus à la place de Paulin. Sur le coup franc qui s’en est suivi, il a repris le cuir de la tête. Le malheureux Koulibaly l’a alors dévié dans son propre but (69e, 2-2). Un coaching gagnant, sachant qu’il s’agissait de son tout premier ballon. Et encore, quelques minutes plus tard, le même Carolus aurait pu offrir la victoire au camp malgache, qui méritait la gagne avec 64% de possession de balle. Sauf que son long coup franc est passé à quelques centimètres de la lucarne adverse (76e).
Avec ce match nul, les deux nations restent en tête du groupe A, dans ces qualifications pour la CAN, avec quatre points. Derrière, la Guinée Équatoriale est créditée de trois unités et occupe la troisième position. Et ce, après avoir battu le Soudan (1-0), samedi.

Mots croisés
Nicolas Dupuis, sélectionneur de Madagascar : « Nous l’avons dit avant, c’est une fierté pour nous d’affronter le Sénégal, mondialiste et certainement la plus belle équipe africaine à l’heure actuelle. Le partage des points, c’est un bon résultat pour nous, d’autant plus que nous avons été menés à deux reprises et que nous sommes revenus deux fois. Nous avons essayé de poser notre jeu, car nous ne pouvions lutter contre eux dans le domaine aérien. C’est bien d’avoir pu tenir la dragée haute au Sénégal. »

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal :
« C’est un résultat un peu mitigé. Nous avons joué contre une bonne équipe malgache. C’est sûr, nous aurions aimé les trois points de la victoire. Le terrain ne nous a pas facilité la tâche non plus. D’après ce que j’ai vu, Madagascar dispose d’une équipe capable de se qualifier pour la CAN. »

Faneva Andriatsima, attaquant de Madagascar : « Nous avons affronté une belle équipe, avec de grands joueurs comme Koulibaly, un des meilleurs défenseurs actuels. Après ce match nul, nous jouerons notre qualification en octobre. À part ça, je suis de tout cœur avec les victimes des bousculades à l’entrée du stade, c’est vraiment triste. »

Cheikhou Kouyaté, milieu de terrain du Sénégal :
« Nous aurions aimé gagner. Mais un nul deux buts partout, ce n’est pas mal non plus. C’est sûr, il y a un peu de frustration, car nous avons mené deux fois au score. Et aussi, sur le deuxième but malgache, le ballon était sorti à mon avis. C’est un mini-championnat et le plus important sera d’aller au Cameroun. Pour cela, nous devons maintenant nous concentrer sur la double confrontation contre le Soudan qui nous attend. »

Les Barea celebrent le but d’égalisation

Fiche technique
Madagascar vs Sénégal
Deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019

Stade : Mahamasina, Antananarivo
Spectateurs : environ 40 000
Temps : nuageux

Arbitres : Joshua Bondo (Central-Botswana), Arsenio Marengula (1er assistant-Mozambique), Souru Phatsoane (2e assistant-Lesotho)
Cartons jaunes : Mbengue (21e), Faneva (39e), Keita (61e), Fontaine (64e), Carolus (67e), Ndyae (75e), Sarr (81e), Kouyaté (85e)
Buts pour Madagascar : Paulin (42e), Koulibaly CSC (69e)
Buts pour Sénégal : Kounaté (27e), Keita (64e)
Score final : 2-2

Madagascar : Leda, Metanire-Bapasy-Fontaine-Mombris, Marco(Zotsara 70e)-Amada, Bôlida-Njiva(Caloin 90e+1)-Paulin(Carolus 67e), Faneva (cap)
Sénégal : Gomis, Gassama-Sané-Koulibaly-Mbengue, Sarr(Ndoye 75e)-Kouyaté(cap)-Ndyaé-Keita(Diedhiou (85e), Mané-Kounaté(Diagné 89e)