Sport

Pétanque – Mondial – Rado, le tireur de la sélection

Ce tireur de 29 ans disputera le Mondial de pétanque, au mois de septembre au Canada. Une première pour Rado.

Il y a une dizaine de jours, on a retracé le long parcours d’Irénée Rajaonarison, dit Nanah, le plus âgé des quatre membres de l’équipe nationale de pétanque, qui défendront les couleurs malga­ches au Mondial, en septembre au Canada.
Cette fois-ci, on part à la rencontre de Rado Tiana Rajaobelina, le tireur de la sélection. Il remplace Nary, celui qui avait remporté le titre de champion national en doublettes constituées en juin aux côtés de Nanah.
Rado évolue à la place de tireur. Et ce, depuis le début de sa carrière. « Je joue à ce poste depuis toujours. Je suis passionné de pétanque depuis mon plus jeune âge. C’est à 11 ans que j’ai lancé mes premières boules. À l’époque, je jouais du côté du quartier de Manarintsoa-atsinanana, à Isotry », se remémore-t-il. Et puis, au fil des années, la pratique de la pétanque est devenue plus sérieuse. C’est à 19 ans que Rado a intégré son premier club en séniors.
« À 19 ans, je suis devenu membre du CBA à Antsirabe. Depuis, j’ai remporté plusieurs open », rajoute-t-il. Comme bon nombre de boulistes malgaches, Rado a déjà disputé et remporté des tournois de niveau national, en France.
C’est dans l’Hexagone qu’il s’est surtout illustré à partir de 2016, remportant notamment plusieurs victoires, comme à Rivesaltes et à Ruoms.
Concernant le Mondial, il s’agira de sa première participation. Certes, il s’agira d’une première expérience pour lui, mais le tireur ne se sent en aucun cas intimidé par le fait d’y affronter les meilleurs joueurs de la planète.
« Il faut se préparer mentalement à une rude bataille, pour gagner. Notre préparation se focalise aussi sur l’amélioration de notre entente sur le terrain, pour que notre tandem fonctionne du mieux que possible. Oui, ce sera mon premier Mondial, mais je n’ai pas vraiment d’appréhension par rapport à ça. Au contraire, j’ai hâte d’en découdre », conclut-il.