Actualités Sport

FOOTBALL – MATCH AMICAL – Bila offre la victoire aux Barea

La sélection malgache a battu l’Uscafoot en match amical, hier au stade de Mahamasina, deux buts à zéro. Et ce, grâce à un doublé de son milieu offensif, Bila.

Succès sans bavure des Barea face à l’Uscafoot, hier au stade municipal de Mahamasina, en match amical. Score final deux à zéro.
Bila, le milieu offensif d’Elgeco Plus qui est en train monter en puissance ces derniers mois, a marqué les deux buts de la sélection malgache, dans ce match divisé en trois tiers-temps de trente minutes. En première période, il a été à la conclusion d’une combinaison gagnante avec Dino et Dax, sur le flanc droit (20e, 1-0). Et en seconde période, il s’est retrouvé à la réception d’un centre venu de la droite de Dax (59e, 2-0).
Avec Bila, techniquement au top mais aussi physiquement plutôt imposant, les Barea peuvent compter sur une arme offensive
supplémentaire.
Plusieurs éléments manquaient à l’appel lors de ce match amical. D’un côté, les joueurs de CNaPS Sport, Leda, Toby, Tantely, Lanto et Njiva, qui devaient jouer leur 32es de finale de la Telma Coupe de Madagascar dans l’après-midi, dans la foulée. Et de l’autre, ceux du Cosfa, Nonot et Ndimby, engagés en Poule des as d’Anala­manga face à l’AS Adema, après cette rencontre des Caissiers.
Leur absence s’est ressentie tout au long de la rencontre, quand on connaît l’habituel apport offensif de Toby sur l’aile droite et les percussions dévastatrices de Njiva. Concernant l’indisponibilité de Mario, blessé, Zénith l’a remplacé au poste de défenseur latéral gauche, hier, avec plus ou moins de réussite.
Dix millions d’ariary
Malgré ces absences, les Barea ont tout de même assuré l’essentiel avec ce succès. Ils auraient même pu gagner sur un écart plus conséquent, si les tirs de Zôla et Johnny, en troisième période, n’avaient pas été renvoyés par la barre transversale.
Ce match amical entrait dans le cadre de la préparation du troisième tour des éliminatoires du Champion­nat d’Afrique 2018, face à l’Angola, dont la première confrontation est prévue ce dimanche à Mahamasina. Si les Barea passent l’obstacle des Palancas Negras, ils décrocheront une qualification historique pour le CHAN, sachant que la Gran­de île n’a jamais disputé la phase finale d’une compétition continentale jusqu’à présent.
Une prime conséquente les attend à la clé, puisque la Fédération Malgache de Football leur a promis une récompense individuelle de dix millions d’ariary.
La dernière rencontre entre Madagascar et l’Angola remonte au mois de septembre de l’année dernière, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Les deux nations s’étaient alors séparées sur un résultat de parité, un but partout, à Luanda.

Haja Lucas Rakotondrazaka