Actualités Region

Vakinankaratra – Zizanie entre syndicats des enseignants

Les revendications syndicalistes des enseignants et du personnel de la DREN Vakinankaratra risquent de prendre une tournure politique. 

La cohésion entre les syndicats du personnel de l’Éducation nationale vient d’être détruite. Les leaders des deux syndicats dissimulent, en fait le doute sur la possibilité de conflits d’intérêts entre eux en étalant publiquement leurs différends en s’accusant d’être des manipulateurs.
Les leaders qui ont animé la manifestation des membres du corps de l’Éducation nationale du Vakinankaratra se sont carrément écartés du podium alors que le président national du Sempama Nosy venu à Antsirabe en tant que membres du « Mandatehezan’ny fanabeazam-pirenena » a participé à l’animation d’hier.
Dès lors, les animateurs de la grève au sein de la direction régionale de l’Éducation nationale du Vakinankaratra, depuis ces deux mois d’arrêt des cours, ont condamné l’intrusion des gens qui ont des objectifs politiques par rapport à leurs revendications.
« Nous ne pourrons jamais accepter la politisation de notre mouvement qui est purement syndicale », a souligné Harinjakasoa Robert Ratovonjanahary, coordonnateur du groupe Annefa du Vakinankaratra en même temps porte-parole du mouvement des enseignants et du personnel de l’Éducation nationale du Vakinankaratra.
Ce dernier et ses partisans ont ainsi annoncé la possibilité de division de la manifestation qu’ils mènent avec leurs confrères au niveau national, en vue de la valorisation de leur corps.
Malgré ce conflit de leadership, les deux camps ont annoncé la même décision, laquelle se focalise toujours sur l’arrêt des cours même si le directeur régional de l’Éducation nationale a déjà annoncé la réouverture de tous les établissements scolaires publics à partir de cette semaine.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité