Sport

Sports paralympiques – Six sorties internationales au programme

Une équipe de basket et une autre de pétanque représen­teront la Grande Ile à la CCHOI à la Réunion.

Madagascar disputera cette saison les Jeux Mondiaux d’Abu-Dhabi, le Meeting du Maroc, la CAN de cecifoot et la Coupe de l’océan Indien.

Ouverture à l’internationale. La fédération malgache de sports paralympiques ou Madagascar Paralympic Committee aura plus de sorties internationales que d’habitude cette saison. Même si le calendrier est encore en cours de finalisation, le président de la fédération Monja Dinard a accepté de dévoiler les principales activités au programme de cette année. Au moins, la Grande Ile compte six sorties internationales dont deux mondiales, trois continentales et une régionale. La plus proche sera la réunion et le forum sur la mission et le fonctionnement dans le continent africain de l’organisation internationale des sports pour les déficients intellectuels appelée « Special Olympics ».
La réunion se tiendra en Afrique du sud la fin janvier. « L’organisation générale ainsi que la participation des pays africains aux Jeux Mondiaux à Abu-Dhabi y seront à l’ordre du jour », a souligné le président Monja Dinard. Les Jeux Mondiaux se dérouleront la fin mars à Dubaï et Madagascar compte y aligner quatre athlètes dont deux garçons et deux filles, tous en athlétisme. Mais avant ce rendez-vous mondial, Madagascar aura des représentants à la coupe des clubs champions de handisport de l’océan Indien version 2018 qui a été reporté et aura lieu du 11 au 14 février à la Réunion. Vu la faible affluence des participants, les disciplines de compétition ont été limitées à deux. Seuls le basketball sur fauteuil et la pétanque doublette pour les déficients auditifs sont maintenus.

Qualificatif
La dernière sortie du premier semestre sera le Meeting international du Maroc la fin avril. La fédération enverra deux athlètes à cette compétition continentale qui est qualificative aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. « Nous alignerons des athlètes performants notamment le paralympien, Revelinot Raheri­nandrasana», a confié le président de la fédération. Amputé du bras gauche, ce dernier avait représenté le pays aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 et ceux de Rio 2016 ou il avait disputé la finale de l’épreuve de 800m. Trois autres rendez-vous internationaux figurent dans le deuxième semestre du calendrier.
Le numéro un de la MPC assistera à l’assemblée générale de l’IPC (Inter­national Paralympic Committee) en Allemagne en octobre. Un mois plus tard, Madagascar enverra une équipe de cecifoot, football pour les déficients visuels en Côte d’Ivoire pour sa toute première participation à la Coupe d’Afrique des nations du 15 au 26 novembre. Et la coupe des clubs champions de l’océan Indien version 2019 qui sera abritée par la Grande Ile bouclera la saison en décembre. Quant aux activités locales, les championnats de Madagascar se tiendront à Antsiranana au mois d’août. La fédération attend la confirmation de la ligue hôte.