Politique

Résultats du second tour – Marc Ravalomanana félicite le Président

Rattrapage. Marc Ravalomanana s’est enfin exprimé après la proclamation officielle des résultats du second tour. Attendu par la presse à la sortie de la salle d’audience, mardi, les responsables de la sécurité de la Haute cour constitutionnelle ont décidé qu’il ne parlera pas. Ainsi, dans un court vidéo, il a accepté le verdict d’Ambohidahy. « Andry Rajoelina est élu Président de la République et je le félicite. Je lui souhaite du succès dans l’accomplissement de sa tâche », a-t-il affirmé.
La tension a baissé d’un cran après la cérémonie de proclamation officielle des résultats du second tour. Malgré l’intensité de la bataille électorale, chaque camp a fait montre de gestes d’apaisement. Dans la soirée de la proclamation des résultats, Andry Nirina Rajoelina a remercié dans son discours son concurrent de l’avoir félicité tout en prônant l’unité nationale. Une posture qui transparaît également dans l’intervention médiatique de Marc Ravalomanana, hier.
« J’aimerais qu’on cesse les persécutions, les diffamations, les arrestations, et les condamnations des innocents. Il est temps pour la réconciliation, l’amour, la solidarité », continue-t-il.
De son côté, le parti Hery vaovaon’i Madagasikara (HVM) du président de la République sortant, à travers son secrétaire général national Mohamed Rachidy reconnaît également la victoire du candidat n°13.
« Nous donnons nos bénédictions au nouveau président de la République pour qu’il puisse porter haut l’unité et la souveraineté nationale. Nous félicitons également le parti Tanora malagasy vonona (TGV) d’avoir conduit son candidat à la victoire », souligne le communiqué.
Sans attendre la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République, les acteurs politiques nationaux adressent leur félicitation à Andry Nirina Rajoelina. Pour sa part, Dovo Eloi Maxime, ministre des Affaires étrangères et son équipe « expriment leur volonté de travailler avec le nouveau Président afin de poursuivre les efforts de développement ».
Malgré les appréhensions, le spectre de la division tant redouté semblent se dissiper. « La consolidation des acquis démocratiques et la préservation de l’unité nationale doivent constituer les impératifs des prochaines échéances électorales », conclut Alphonse Maka, président du Conseil du fampihavanana Malagasy (CFM) dans la lettre de félicitation du président Andry Nirina Rajoelina.

 

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • La tension a baissé d’un cran après la cérémonie de proclamation officielle des résultats de l’élection présidentielle du second tour. Malgré l’intensité de la bataille électorale, Chaque camp a fait montre de gestes et signe d’apaisement. Le candidat Marc RAVALOMANANA aussi souhaiter le nouveau président élu

  • ici,il faut mètre désormais et surtout de plus haut engagement sur la paix et la sérénité ,car ce sont tous les dessous qui pays les prix,la population a besoin de ne plus se faire utiliser dans des bataille politique dans d’autre ne pense qu’a leur valeur, je parle surtout de Marc Ravalomanana, lui qui va surement tenté de faire quelque choses car vue de ce qu’il a fait, je pense qu’il fait semblent,d’en accepté sa défet