Region

Toliara – Présidentielle – Andry Nirina Rajoelina en tête

Les partisans d’Andry Rajoelina à Toliara ont manifesté leur joie.

Le candidat n°13 se trouve en pole position selon les résultats officieux récoltés auprès des 126 bureaux de Toliara I. Marc Ravalomanana le suit loin derrière.

Le premier tour de l’élection présidentielle s’est déroulé avant-hier dans le calme dans la Cité du soleil. Quelques imperfections ont été découvertes dans quelques arrondissements et ont perturbé le déroulement du scrutin dans certains bureaux de vote, comme le retard dans l’acheminement du matériel de vote, l’arrivée tardive des présidents de vote, l’absence de copies des listes électorales dans certains cas. Malgré tout, l’élection a pu se tenir, et la majorité des bureaux de vote ont ouvert à 6h
Avec 29 100 électeurs qui se sont rendus aux urnes sur 75 072, le taux de participation s’éleve à 38,76%. D’après les chiffres provisoires que nous avons recueillis, bureau de vote par bureau de vote, Andry Nirina Rajoelina est en tête dans les sept arrondissements de la ville de Toliara. En effet, sur les 28 873 des suffrages exprimés, ce dernier est victorieux dans les 126 bureaux de vote existants avec 22 653 voix (78,4%). Le candidat Marc Ravalo-manana est en deuxième position avec 2 569 voix (8,8%), tandis que Hery Rajaonarimampianina arrive en troisième position avec 1 763 voix (6,10%).

Faux billets
Le secrétaire national du TGV/MAPAR à Toliara, Tinoka Roberto, s’estime heureux. « Le résultat est satisfaisant pour nous car lors du passage du président Rajoelina durant le « Faradoboka » au stade Maitre Kira, dans mon discours je lui ai promis que Toliara votera pour lui à plus de 80% », se réjouit-il ;
Du côté de la Commission électorale de district, le taux de compilation des résultats est encore très faible car vers 16 h, hier après-midi il était seulement de 19, 05% soit vingt-quatre bureaux de vote. À en croire les explications de son président, Tonga Variera, son équipe et celle de la Section de recensement matériel de vote (SRMV) se sont focalisés avant-hier soir et jusqu’à hier matin sur la récupération du matériel de vote et des procès-verbaux, d’où ce retard dans le traitement des résultats.
Mais le déroulement dés élections a été émaillé par la distribution de plusieurs faux billets de 10 000 ariary de la part des staffs de candidats en lice de cette présidentielle. Selon nos sources, plusieurs électeurs ont été pris en flagrant délit par les forces de l’ordre, en possession de ces fausses coupures alors qu’ils se rendaient vers les bureaux de vote. Ces cas ont été signalés du côté de l’arrondissement de Betania et de Sanfily.

Francis Ramanantsoa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter