Culture

Folklore – Les sommités composent le « Hira gasy makotrotroka »

Comme à l’accoutumée et d’une manière tonitruante, « Hira gasy makotrokotroka » égaye la capitale. Pour cette 9e édition, le tout est porté par une programmation haute en couleurs.

Prémices de ce qui s’annonce comme une édition plus festive et joviale que ses prédécesseurs. Le tournoi « Hira gasy makotrokotroka » envoie du lourd à travers sa programmation. Près d’une bonne décennie maintenant, cet événement en ode à ce patrimoine culturel et folklorique qu’est le hira gasy enchante un public de tous âges et de tous horizons. Surprenant aussi bien par la ferveur du public que celle des troupes qui s’y mettent en scène chaque semaine, que par le gain de popularité qu’il apporte pour cet art traditionnel.

Ainsi la commune urbaine d’Antananarivo, l’Office régional du tourisme d’Analamanga (Ortana), et HaiGasy Productions ont mis les bouchées doubles pour sélectionner des troupes aussi talentueuses qu’éclectiques afin d’enchanter le public pour cette 9e édition du « Hira gasy makotrokotroka ». Ce dimanche à 14h, l’honneur revient à la troupe Ramilison Besigara Zokiny de Fenoarivo et à la troupe de Ramilison Tsimakalagy d’Arivonimamo d’ouvrir les festivités dans l’arène du marché d’Anosibe. Deux troupes à la verve aussi acerbe que taquine, mais également d’une grande poésie, qui promettent de ravir grands et petits à l’occasion.

Chamailleur
Bien au-delà d’être un simple tournoi, « Hira gasy makotrokotroka » s’affirme depuis huit éditions comme une plateforme artistique exclusive où les troupes et le public peuvent communier ensemble. « C’est surtout l’occasion pour ces artistes, ainsi que pour nous-mêmes de promouvoir les valeurs traditionnelles propres à notre culture. Aussi bien d’une manière ludique qu’éducative, le hira gasy éveille la conscience collective, mais divertit également et on est plus que ravis de découvrir l’engouement grandissant qu’il suscite chaque année », affirme Faly Andrianarivelo, responsable au sein de HaiGasy Productions.

De quoi confirmer alors la sélection minutieuse que les organisateurs ont réalisée, cette année, pour garnir le programme de cette 9e édition. Des troupes, qui émerveilleront chaque semaine de par leur personnalité propre, convient le public à apprécier autrement le folklore de la capitale. De plus, ce sont aussi principalement des troupes d’expériences et de renom que les inconditionnels apprécieront, et que les profanes se plairont à découvrir. Professionnels de la joute oratoire, voire un brin circassien et dotés d’un humour populaire, ce sont des artistes d’exception qui vous charmeront durant ce « Hira gasy makotrokotroka » qui annonce des duels taquins et fraternels chaque dimanche à 14h.