Courrier des lecteurs Opinions

Aux candidates et candidats

Vous présentez votre candi­dature à l’élection prési­dentielle. Nous vous félicitons pour cet engagement et nous vous souhaitons le meilleur des succès dans votre démarche.
Vous avez sûrement une vision de société claire, bien réfléchie et convaincante. Nous nous permettons de vous écrire quelques lignes pour évoquer les problématiques du handicap dans notre pays. Madame, Monsieur, le handicap concerne directement 10-15% de la population malgache (2 300 000 à 3 450 000 per­son­nes) et indirectement plus de 11 000 000 personnes si l’on considère les autres membres de familles. Malgré la ratification de la convention internationale prévoyant l’égalité des droits, des chances et de l’accès aux services, les Malgaches en situation de handicap se heurtent à d’importants obstacles à une véritable participation sociale. Ces obstacles sont créés par la société à cause de la tradition, d’un manque de programme sérieux et d’allocation budgétaire. Les enfants comme les adultes handicapés sont exclus des services sociaux et économiques.
Madame, Monsieur, le handicap est une expression de la diversité humaine. Il fait partie intégrante des droits humains. Les Malgaches en situation de handicap se battent pour sortir d’un cliché classique de « fardeaux pour la société ». Seule­ment, leur inclusion sociale mérite un programme cohérent et un budget suffisant.

Madame, Monsieur, en ce début de campagne électoral, nous souhai­tons nous assurer de vos soutiens et engagements à la problématique du handicap à Madagascar. Et si vous êtes prêts à vous engager dans cette voie, comment comptez-vous le faire ?
Cette lettre n’a rien de politique partisane. Notre démarche est citoyen­ne pour la reconnaissance des droits des personnes en situa­tion de handicap à même titre que les autres droits humains. Nous attendons une réponse de votre part d’ici fin septembre. Vos réponses seront analysées et portées à la connais­sance de la population par voie de presse, nationale et locale, et par l’intermédiaire des membres du réseau.
Dans cette attente, nous vous présentons, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.

par Razafindrakoto Falihery, Président du Réseau Malgache du Handicap09

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter