Faits divers

Arrestations à Isotry – Deux voleurs armés mis hors d’état de sévir

À la faveur d’un chapelet de plaintes reçues au commissariat d’Isotry, deux voleurs dangereux et armés ont été pris au piège lundi, à Tabernakely. Ce duo est spécialisé dans le vol à la tire avec usage d’armes blanches, comme le sabre et le poignard. Ils opéraient souvent tout autour de l’école primaire publique (EPP) d’Ambodinisotry, Aigle noir, Bazarma, Tabernakely et Bekiraro, selon les informations recueillies. « Ils consacrent six heures par jour pour sévir dans ces coins, commençant à 11h et rentrant à 17h », a révélé un limier de la police. Une patrouille a été engagée lorsqu’une information dénonçant une violence sur une dame dans le quartier a atterri dans le commissariat. Ayant appris l’interpellation de ses agresseurs, la victime s’y est dépêchée pour raconter ce qui lui est arrivé. Elle a montré quelques traces de coups de couteau sur son bras et sa main gauche qu’elle avait récemment reçus.
« Ces malfrats ont été pris en possession de leurs armes, assez pour leur coller des charges de vol et agression », a soutenu l’enquêteur du quatrième arrondissement. Tous les deux ont finalement reconnu leurs actes. En fait, ils avaient déjà fait plusieurs victimes.
Au terme de leur garde-à-vue, mardi, ces malfaiteurs ont été traduits devant le parquet à Anosy et mis au trou, à la maison centrale d’Antanimora.