Opinions Texto de Ravel

Pendant ce temps

De petites initiatives ici et là. Comme il est touchant de voir tant d’espoir, tant de projets dans la tête des jeunes. Les startups sont à la mode et c’est tant mieux. Au-delà des brouhahas politiques, des gens s’investissent dans des actions pour que ce beau pays ne sombre pas, ne sombre plus dans une énième crise factice qui ne fera que ruiner les plus pauvres, anéantir les efforts de la classe « moins que moyenne » et paradoxa-lement enrichir les plus véreux.
Quand la majorité de la population a faim et que c’est parce que le ventre creux que l’esprit est facile à manipuler, comment ne pas parler de l’initiative Manzer Partazer. Elle part du constat que 30% de toutes les denrées alimentaires sont gaspillées. Si on sauvait ces 30% on pourrait nourrir toutes les personnes affamées (815 millions) dans le monde – quatre fois selon la FAO.
Que ce soit dans les supermarchés, boulangeries, distributeurs, restaurant et hôtel, il y a des invendus. Il fallait trouver la brillante idée de connecter ces derniers aux structures qui ont en besoin mais qui n’ont pas forcément les moyens pour acheter ces denrées. Et c’est ainsi que Manzer Partazer a resauté des orphelinats à ces producteurs de nourritures à ne pas gaspiller. DHL est le partenaire logistique du projet et utilise ses routes quotidiennes pour livrer les surplus aux orphelins tout en utilisant l’espace libre dans leurs véhicules, sans émettre de CO2 en plus.
Depuis Mars 2016 plus de 7 tonnes des nourritures destinées à la poubelle ont pu être récupérées, mais encore tout à fait consommables, avec cela on a pu partager 30 000 repas aux orphelins d’Antananarivo et évité la création de plus de 14 tonnes de CO2. Et le plus magique c’est que cela est possible juste avec 6 donateurs, représentant 3% du marché local de Tananarive. L’objectif est de viser 100% du marché et aussi élargir le projet dans les provinces de Madagascar. Un nouveau concept fait fureur : la Disco Soupe Solidaire.
Une Disco Soupe est un événement qui sensibilise sur le gaspillage alimentaire en cuisinant un repas délicieux uniquement préparé avec des surplus alimentaires récupérés (sauvés!). Le but est de faire comprendre à travers une expérience culinaire que ces denrées alimentaires, normalement destinées pour la poubelle, sont encore consommables et en plus délicieuses ! Ce concept vient de Slow Food Youth Network en Allemagne et est pratiqué depuis plusieurs années. La Disco Soupe Solidaire est la version locale pour Madagascar. Au lieu de faire l’événement pour le public, les volontaires ciblent des personnes dans le besoin et la cuisine est faite uniquement avec les surplus alimentaires avec et pour les orphelins et d’autres personnes nécessiteuses.
Dans ce chaos qu’une poignée de prétentieux et de pervers essaye de recréer, des initiatives citoyennes qui ont pris du temps pour se mettre en place peuvent tomber dans le néant du jour au lendemain. Refusons, agissons!

Par Mbolatiana Raveloarimisa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter