Sport

Volleyball – Coupe de la zone 7 – La GNVB à un pas du titre

Les gendarmes ont écarté le Faucon Flacq Camp Ithier de Maurice en demi-finales.

Les gendarmes passent, la JSA échoue. Du côté des dames, BI’AS jouera les demi-finales cet après-midi contre l’Orange club d’amitié.

La finale de la Coupe des clubs cham­pions de la zone 7 sera malgacho-mauricienne. La gendarmerie nationale volleyball est la seule rescapée encore en course chez les messieurs.
Comme à l’entrainement, le club septuple champion national a neutralisé le Faucon Flacq Camp Ithier de Maurice par trois sets à rien (25/17, 25/19, 25/11). L’entraîneur du club mauricien n’a pas aligné l’expatrié malgache Fabrice Herman tout le long de la rencontre. Les Mauri­ciens ont encore mené au score en début des deux premiers sets mais cette domination n’a pas duré.
Les gendarmes remontent la pente en cours du match grâce aux exploits de l’expérimenté Andry be et le jeune Feno en contre comme en attaque. Troublés, les Mauriciens cèdent sans résistance en troisième set. « On est supérieurs côté expérience. On était aussi très efficace en jeu rapide. On a tout fait pour maitriser et neutraliser les quatre piliers du camp adverse », a confié Honoré Razafinjatovo alias Noré kely, entraineur de la GNVB.
La Jeunesse sportive d’Ambatonilita a, pour sa part, échoué à la porte de la dernière marche. JSA s’est incliné sèchement par rien contre trois sets (17/25, 23/25, 23/25) face à l’Olympic Montagne Goyaves de Maurice. Ce dernier a été très fort en défense basse ainsi qu’en contre.

Objectif atteint
En général, l’OMG a dominé les trois sets. « Nous étions meilleurs en service. Avec la rage de vaincre et l’envie de gagner, on a essayé de rester positif durant tout le match », a souligné Jursley Jean entraineur de l’Olympic Montagne Goyaves.
Ce technicien a aussi laissé Larose, la pièce maitresse de l’équipe, se reposer lors de cette rencontre et laissé trois autres joueurs, à savoir Didier Perrine, William Polimon et Brian Perrine assurer l’attaque et le contre.
L’objectif est tout de même atteint pour la JSAqui est d’intégrer le carré final et de jouer la demi-finale. « On manque d’expériences. Et on a eu aussi du mal à gérer l’émotion vu que c’est notre première participation. On a commis beaucoup trop de fautes directes dont en service au moins six fois à chaque set », reconnaît le coach de JSA, Tiana Randrimisasaona. Dimanche après-midi, la GNVB affrontera l’Olympic Montagne Goayves.
Les demi-finales des dames auront lieu cet après-midi. En ouverture, Bi’AS club vice-champion national disputera le ticket pour la finale contre l’Orange club d’amitié de Maurice d’une part et de l’autre, Quatre Bornes VBC de Maurice sera opposé à l’Anse Royal des Seychelles.