Social

Santé publique – La vitamine A epuisée dans certains centres

La vitamine A, un élément très important pour l’organisme, se fait rare dans les CSB II.

La rupture de stock de la vitamine A est constatée dans plusieurs centres de santé. Cette vitamine est pourtant très importante pour la santé.

La vitamine A est en rupture au niveau de quelques centres de santé de base. La recrudescence de la rougeole a épuisé leur stock. La vitamine A disparaît de l’étalage des pharmacies de plusieurs formations sanitaires, depuis quelque temps. « Nous n’en avons plus depuis deux semaines. La hausse des besoins a épuisé notre stock», informe un responsable du centre de santé de base niveau II (CSB II) à Ambohitsoa, hier. A Ambohimalaza, la pharmacie du CSB II ne dispose plus de cette substance indispensable à l’organisme.
«Vous devrez aller dans d’autres CSB comme à Ambohimangakely, pour en trouver, car nous n’en avons plus ici », dit un responsable à une patiente. L’hôpital à Analankinina Toamasina a, aussi parlé d’un épuisement de stock de la vitamine A, la semaine dernière, si les centres de santé de base de cette ville portuaire en ont été ravitaillés récemment. Dans d’autres formations sanitaires, la prescription est très limitée, vu la diminution du stock. « On n’en donne qu’aux patients qui en ont réellement besoin. Il ne nous reste que très peu, actuellement », informe un médecin du CSB II à Anosipatrana.

élément important
Les demandes en vitamine A sont, pourtant, élevées avec la propagation de la maladie et l’apparition de nouveaux cas dans plusieurs districts, presque tous les jours. « Je reçois ici une quinzaine de cas, par jour », informe un médecin privé à Ambondrona. La rougeole est déjà présente dans soixante-trois districts et elle a touché plus de dix-neuf mille personnes, depuis août. « La vitamine A est, importante, dans le traitement de la conjonctivite qui fait partie des symptômes de la rougeole », explique deux médecins des CSB II à Anosipatrana et à Ambohi-tsoa. Pour les pédiatres, cette vitamine est un élément très important pour les enfants et pour tout l’organisme.
« La carence en vitamine A peut rendre un individu sensible aux infections. Et une fois que le taux de la vitamine A est faible, le risque de mortalité est élevé, selon des études scientifiques ». Le ministère de la Santé publique prépare l’acheminement de la vitamine A avec le vaccin anti-rougeole, dans les centres de santé, dans le cadre de la campagne de vaccination anti-rougeole des enfants de 9 mois à 9 ans qui aura lieu les 14, 15,16, 17 et 18 janvier. Des médecins conseillent, par ailleurs, la consommation des aliments riches en vitamine A, notamment, les denrées alimentaires de couleur orange.