Region

Toamasina – Les favoris annoncés sortent du lot comme prévu

Les moyens de chaque candidat font la différence. Sur notre photo, Roland Ratsiraka et son épouse.

Retour sur la journée de vote dans la région Atsinanana. Avec un taux de participation moyen aux alentours de 40 %, les tendances penchent vers les favoris déjà annoncés lors des campagnes et précampagnes électorales. À l’instar du bureau de vote du quartier de Soavita où deux cent quarante-sept votants ont répondu présents sur cinq cent quatre-vingt inscrits.
Dans ce quartier comme dans d’autres en général, les trois grands candidats à l’instar de ceux du parti Tiako i Madagasikara, Tanora gasy vonona et Hery vaovao ho an’i Madagasikara sortent du lot parmi les trente-six en lice. Pour le cas de ce bureau en particulier, sur les deux cent quarante-sept votants, cent neuf ont coché la case numéro 13, soixante six pour le numéro 25 et six pour le numéro 12. Les autres candidats ne récoltant alors qu’une ou deux voix au maximum.
L’élection étant une question de moyens, rares sont les partis politiques qui ont pu dépêcher leurs délégués dans chaque lieu de vote de la Grande île. « Il n’y a que le Mapar, le Hvm, le Tim et Dadafara qui sont représentés dans mon bureau de vote », souligne Oméga Rasolofoson, président du bureau de vote d’Ambohijafy.
Malgré cette flagrante différence de moyens, d’autres candidats prônent le respect de la démocratie afin d’arriver à un climat d’apaisement post électoral. « Peu importe le résultat des élections, tout le monde devra les accepter dans un esprit démocratique. Le pays n’a aucun intérêt à retomber dans une autre crise » souligne Roland Ratsiraka, candidat venu voter à
l’école primaire publique d’Ambohijafy.