Politique

Tendances – Ravalomanana à Tanà, Rajoelina en province

Les partisans des deux candidats ont suivi le dépouillement dans une ambiance effervescente jusque tard dans la soirée.

Rajoelina et Ravalomanana se détachent au vu des premiers résultats non officiels des dépouillements d’hier soir. Les prochains jours seront décisifs.

Deux candidats favoris se placent en tête dès le dépouillement des voix dans les bureaux de vote. Pendant que le Président de la République démissionnaire perd largement dans les résultats provisoires, deux anciens présidents font opposer le choix des électeurs : Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana.
Le candidat Andry Rajoelina se trouve en deuxième position après le candidat Marc Ravalo­manana selon les résultats émanant des bureaux de vote dans la capitale. L’élection présidentielle de 2018 est l’occasion d’un affrontement cette fois-ci démocratique des deux protagonistes lors de la crise politique de 2009. Leurs électeurs respectifs se sont largement rués vers les bureaux de vote d’où une hausse considérable du taux de participation pour les cas des Fokontany de la capitale. Les électeurs d’Antananarivo ont massivement voté pour Marc Ravalomanana, une conséquence directe du basculement du vote des Tananariviens en faveur de sa femme dès 2015.
Le retour aux urnes des Malgaches après une large abstention en 2013, et qui a porté au pouvoir une personnalité au visage nouveau en la personne de Hery Rajaonarimampianina, a remis sur le terrain de l’affrontement Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana. Ces deux candidats ont été exclus de la course à la magistrature suprême en 2013 et leur accès à la compétition cette année a réveillé leurs électeurs abstentionnistes.

Inversion
Toutes les statistiques, encore provisoires, accordent une victoire de Marc Ravalomanana dans la capitale, selon les informations retransmises sur les chaînes d’information et les réseaux sociaux.
Dans toutes les localités en dehors des régions d’Anala­manga et du Vakinankaratra, c’est Andry Rajoelina qui rafle la mise. Un attachement populaire au profit de l’initiateur du mouvement populaire de 2009 se profile notamment en province. Une concentration des électeurs dans le centre du pays n’est cependant pas réelle dans la mesure où la grande proportion des électeurs vote dans les régions provinciales. Les votants, principalement à Antana­narivo, rejettent Andry Rajoelina mais ce rejet se limite à un nombre d’électeurs non significatif par rapport au nombre des électeurs dans tout le territoire national. Les résultats retransmis par les médias affichent l’orientation du choix des électeurs dans les chefs-lieux de province comme Toamasina et Antsiranana vers Andry Rajoelina. Les réseaux sociaux sont devenus les bastions des empressements par rapport aux publications de comptages de voix. Andry Rajoelina reste la personnalité connue dans les provinces en raison de la construction d’infrastructures hospitalières et de mesures d’urgence par rapport aux prix des denrées alimentaires.
L’exportation dans les provinces de l’affrontement entre Rajoelina et Ravalo­manana n’est pas négligeable car si la dualité donne Rajoelina gagnant en province, Ravalomanana n’est pas perdant à Antananarivo et dans ses régions avoisinantes. Le score n’est cependant pas serré dans les grandes villes de province car Marc Ravalomanana n’y rapporte même pas la moitié des voix accordées à Andry Rajoelina, selon toujours les résultats exclusivement provisoires relayés jusque-là.

Tsiory Fenosoa Ranjanirina

11 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Raha i ravalomanana aloha dia hita loatra hoe mieboebo nefa mbola tsy vokatra ofisialy no nivoaka, efa mirehareha hoe azy ny fandresena nefa mbola tsy ny 50% isan-jaton’ny mpifidy sy ny vato akory no voaangona.

  • Ny zavatra tena mahatsikaiky dia efa milaza tena ho mpandresy sahady i Dada kanefa mbola tsy ampy ny hatsasamanilan’ny vokatra akory no mivoaka. Aza mbola misioka aloha raha tsy tafavoaka ny ala e

  • Tsara ho fantatrao aloha Andriamatoa Ravalomanana fa tsy ny ampovoan-tany ihany no atao hoe Madagasikara, ny vokam-pifidianana mbola tsy nivoaka 100% no mbola tsy ofisialy ihany koa, noho izany aza korontaninao aloha ny saim-bahoaka fa aleo ny vahoaka hiandry izay valiny avoakan’ny CENI eo.

  • Il ne faut pas crier victoire trop vite comme Ravalomanana l’a fait. C’est encore difficile de dire qui sera élu et qui va gagner. Même ses partisans ont peur et ne le crois pas. Il pense gagner d’avance.

  • Il ne faut pas crier victoire trop vite comme Ravalomanana l’a fait. C’est encore difficile de dire qui sera élu et qui va gagner. Même ses partisans ont peur et ne le crois pas. Il pense gagner d’avance..

  • Il ne faut pas crier victoire trop vite comme Ravalomanana l’a fait. C’est encore difficile de dire qui sera élu et qui va gagner. Même ses partisans ont peur et ne le crois pas. Il pense gagner d’avance.

  • Zavatra iray mahatsikaiky ahy hoe nahoana i Ravalomanana no matoky ny fahalaniany? raha azoko tsara dia efa hitany mialoha ve izany ny valim-pifidianana sa hoe nisy hala-bato nataony tao? raha resaka hala-bato nefa ohatrany tsy mampino ny fisian’izany raha arak’ireny fomba fiasan’ny CENI sy ireny fanaraha-maso be dia be ireny! Fandotoana saim-bahoaka fotsiny zany ny an’i ravalomanana ilay hoe tsy maintsy lany izy, mety hiteraka fahadisoam-panantenana hoan’ireo mpanaradia azy anefa izany raha toa ka tsy tanteraka ka mety hisy akony ratsy ihany koa. Na izany aza nefa dia mbola manainga antsika vahoaka Malagasy hanaja izao lamina izao mba ho fanomezan-danja ny fitiavan-tanindrazana.

  • Tsy azo atao ny misehoseho be otran’ny atao’ndRavalo satria mbola vokatra manjavozavo ny @zao, ary na dia mitarika aza izy dia tsy fihetsika tokony haseho @ vahoaka izao! Tsy fantatra ku ny fahamarinana nahazoana ireo vokatra ireo hatreto

  • Ny hita dia samy mahery ireto olona roa ireto fa ny hafatra tiany ampitaina amin-tsika vahoaka dia hoe samia manaja ny safidiny tsy fotoanan’ny fanaratsiana intsony izao,aoka mba ho hajaina ny safidi’ny tsirairay.

  • Ravalomanana était trop surexcité est à crier victoire si vite ! Ors que tout peut basculer ! Je crois bien qu’on ce moment il regrette de l’avoir fait !!