Faits divers

Maintirano – Un des tueurs des gendarmes piégé

L’œuvre de ce bandit et son équipe a endeuillé  la gendarmerie nationale.

Un dahalo dangereux, objet d’un soit-transmis du tribunal en date du 9 janvier, vient d’être appréhendé dans la commune urbaine de Maintirano. Il est retenu en garde-à-vue au groupe d’appui à la police judiciaire (GAPJ) de Melaky. Il a été poursuivi pour avoir pris part au meurtre de Tsilefy Velondrazana Razafimanjaka et de Lovatiana Marcellin Ravalosoa, tous deux sous-officiers de la gendarmerie, le mercredi 12 décembre 2018. Ses coauteurs demeurent insaisissables, malgré les renseigne- ments glanés par la gendarmerie pour remonter à leur piste.
Ce jour-là, des dahalo armés ont assailli le village d’Antsilimiango Ambanja, commune d’Antsaido-Bebao où dormaient les victimes. Celles-ci ont escorté cinq agents de l’institut national de statistique (Instat) au cours de leur mission de recensement dans la localité. Tous les deux ont trouvé la mort pendant un violent échange de tirs nourris. Ils ont été dépouillés de leurs munitions. Les malfaiteurs n’ont, toutefois, pas emporté leurs fusils d’assaut kalachnikov.
Une patrouille sur des kilomètres dans la circonscription de Maintirano a été effectuée par un escadron durant un mois et demi. Cela s’est alors soldé par cette arrestation. L’enquête se poursuit.