Economie

Fonds d’investissements – Axian, une visée continentale avérée

Le CEO d’Axian, Hassanein Hiridjee.

Poursuivant les projets d’expansion, le groupe Axian continue de se développer en Afrique en axant sa vision sur l’entrepreneuriat.

Axian affiche une volonté forte d’agir en faveur du développement du tissu entrepreneurial africain». Ces mots du CEO du groupe Axian Hassanein Hiridjee sont visibles dans un communiqué de presse qui annonce le succès du closing intermédiaire du fonds Amethis II dans lequel le groupe est entré en 2017. «Grâce à nos différentes participations dans ces fonds d’investissements et de développements dédiés, nous sommes présents dans 34 pays d’Afrique. Cela conforte la vision que nous partageons avec nos partenaires, celle
d’avoir un impact réel en Afrique et dans le quotidien de sa population», poursuit Hassanein Hiridjee.
Amethis II a collecté plus de 305 millions d’euros issus de plus de soixante investisseurs de renom, des résultats que le fonds d’investis­sements dédié au continent africain juge «très encourageants», le plafond étant prévu initialement à 300 millions d’euros. Le fonds a su attirer des investisseurs très diversifiés allant d’entreprises privées aux family offices en passant par les organisations internationales et gouvernementales ainsi que les institutions de financement du développement.

Tentaculaire
Le closing final est prévu au mois de mai 2019 où le fonds indique atteindre davantage d’investisseurs. Amethis II se distingue par l’attention qu’il porte à l’impact social et environnemental créé par les entreprises et les projets dans lesquels il investit.
L’aura d’Axian a dépassé depuis quelques années les frontières de Madagascar où il est né. Après un développement dans la région, le groupe est devenu africain avec plus de trois mille cinq cents salariés dans l’océan Indien et sur le continent. Pour les fondateurs d’Amethis Luc Rigouzzo et Laurent Demey, Axian est un modèle de groupe africain ayant réussi à construire des partenariats stratégiques et à se développer avec succès dans ses secteurs d’excellence sur le reste du continent africain. En effet, Axian intervient dans les finances, les télécoms, l’énergie et l’immobilier. Depuis 2017, le groupe a rejoint d’autres fonds d’investissement dédiés à l’Afrique comme Emerging Capital Partners, Adenia et Partech Africa dans le but de participer à une croissance inclusive et pérenne du continent.
Les études se suivent et se ressemblent concernant l’Afrique qui serait vouée à être le moteur de la croissance mondiale, porté par la progression de sa classe moyenne. C’est ainsi un marché de plusieurs centaines de millions de consommateurs qui devrait s’offrir aux entreprises africaines, un potentiel qui ne laisse pas de marbre leurs homologues internationales. Seulement, la réalité dans certains pays montre que la croissance ne profite pas suffisamment à toute la population.

Tolotra Andrianalizah