Faits divers

Ampanotokana Mahitsy – Un camion braqué par un gang armé

Le poids-lourd venait de sortir de l’agglomération de Mahitsy lorsqu’il a été attaqué par la bande armée.

Cinq bandits munis d’armes à feu, de sabres et de haches ont braqué un camion en panne sur la RN 4. L’aide-chauffeur est blessé et l’argent dérobé avec des bijoux.

Des braqueurs de véhicule ont sévi sur la RN 4. Dans la nuit de mardi à mercredi aux alentours de 22 heures, un camion frigorifique a été la proie d’une escouade de bandits armés. Attaqué à l’arme blanche en pleine tête, l’aide chauffeur du poids-lourd, un jeune homme âgé de trente ans, a été blessé. D’après les préjudices déclarés aux forces de gendarmerie, les assaillants ont dépouillé les occupants du camion de l’argent ainsi que des objets de valeur qu’ils avaient sur eux. D’après la déclaration des victimes, les malfaiteurs ont fait main basse sur une somme s’élevant à 800 000 ariary. La bande a, dans la foulée, arraché les bijoux des personnes qui en ont fait les frais, dont un collier en argent et une bague en or.
Le braquage du véhicule a été perpétré à quelques encablures d’Ampanotokana Mahitsy, à la hauteur d’Antsarafy Ambohiman­droso. La frigorifique attaquée appartient à une entre- prise, sise dans la capitale. Elle a quitté Ambodi­voanjo à Tana, pour rejoindre la ville des Fleurs, lorsque le pire s’est produit.

Vaines recherches
Une anomalie mécanique a ralenti le poids-lourd dès lorsqu’il a gravi les montées escarpées d’Ankadimainty Mahitsy et Amponotokana. Finalement, le camion a été contraint de s’arrêter après une perte de puissance.
Isolés, le conducteur et l’aide-chauffeur, dans la pénombre totale, ont tenté des réparations de fortune, mais leurs efforts ont été vains.
Peu de temps après, cinq bandits, munis d’armes à feu de fabrication artisanale, de sabres et de haches, se sont abattus sur le véhicule. Sitôt l’argent et les bijoux tombés dans leur escarcelle, les bandits ont pris la poudre d’escampette. Entretemps, les gendarmes du poste avancé d’Ampano­tokana ont été alertés du braquage par des automobilistes, témoins oculaires de l’attaque. En un éclair, des éléments d’intervention sont venus à la rescousse. Un ratissage a été effectué, mais les voleurs ont disparu dans l’obscurité, sans laisser de traces.
Après ce coup dur, le conducteur du poids-lourd ainsi que l’aide-chauffeur ont décidé de faire demi-tour, pour revenir à Tana. La brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Mahitsy est saisie de l’affaire.