Politique

Cérémonie d’Iavoloha – Des vœux par intérim

Le couple «présidentiel», faisant son entrée dans la salle de reception.

La cérémonie de présentation de vœux à la Nation et aux corps constitués à Iavoloha d’hier a été simplifiée. Une grande partie des discours a été assurée par des intérims.

Inhabituelle. La cérémonie de présentation de vœux à Iavoloha est unique en son genre. C’est la première fois qu’un président du Sénat par intérim présente ses vœux à un président de la République par intérim. C’est aussi une grande première que le ministre de la Défense nationale prononce le discours à la place du Premier ministre dans tel événement. Outre le président de l’Assemblée nationale et le vice-doyen du corps diplomatique, les vœux à la Nation et aux corps constitués ont été adressés par des intérims. Organisée en version allégée, les téléspectateurs et les auditeurs de la radio et de la télévision nationale n’ont eu que trois heures de retransmission en direct. Ayant débuté à onze heures, tous les invités ont pu quitter la « ceremony building » vers le début de l’après midi.
Dans un discours de cinq minutes, le vice-doyen du corps diplomatique Caabi Elyachroutu Mohamed, ambassadeur de l’Union des Comores à Madagascar a félicité le gouvernement, les forces de sécurité et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur la tenue de l’élection présidentielle. Il a également encouragé la Haute cour constitutionnelle (HCC) dans sa lourde mission. Jean Max Rakoto-mamonjy, président de l’Assemblée nationale, a affirmé la disposition des députés à améliorer les lacunes observées dans les lois organiques relatives aux élections.

Bilan quinquennal
Le général de corps d’armée Béni Xavier Rasolofo-nirina a suppléé le Premier ministre Christian Ntsay dans la céremonie d’hier. Ce dernier a eu un malaise selon une source auprès de la Primature. D’une manière générale, il a dressé le bilan de son mandat depuis juin notamment l’organisation de l’élection présidentielle, l’amélioration de la gouvernance, la promotion du dialogue social et le renforcement de la sécurité. En trente minutes, Rivo Rakotovao , président de la République par intérim a défendu le bilan du quinquennat de Hery Rajaonari-mampianina. Il a profité de l’occasion pour répliquer aux allégations sur laquelle il fomente une nouvelle transition de douze mois et a félicité le prochain président de la République.
Chaque année, la grande messe de présentation de vœux à la Nation et aux corps constitués se tient le premier vendredi du mois de janvier. Pour l’édition 2019, la présidence de la République a décidé de l’organiser un lundi. Par ailleurs, elle est tenue à la veille de la proclamation officielle des résultats du second tour de l’élection présidentielle. Dès l’envoi des invitations, cette cérémonie a suscité la grogne de certains. Qualifiée de « caprice d’enfant » par des quotidiens, la cérémonie d’hier a été boudée par une bonne partie des parlementaires et plusieurs membres du gouvernement. Heureusement que la configuration de la ceremony buliding a été disposée en amphithéâtre. Ainsi, il n’y a pas eu de tables vides car l’équipe qui s’est chargée de la logistique a enlevé plusieurs centaines de chaises vides avant que la cérémonie commence.
Andry Rialintsalama