Sport

Tennis de table – Open d’Antananarivo – Un mois de stage en France en jeu

Des billets d’avion sont en jeu à l’Open d’Antananarivo.

Détection des jeunes talents. Depuis l’an passé, la section de tennis de table de la commune urbaine d’Antananarivo organise deux à trois opens pour les seniors et les jeunes, en plus des championnats.
Le deuxième open de cette saison se tiendra les 22 et 23 décembre au gymnase couvert de l’ANS Ampefiloha. « Cette compétition a pour objectif de sélectionner la deuxième vague des bénéficiaires du stage d’un mois, une collaboration avec deux clubs français à savoir celui de Puteaux et celui de Rouen en avril 2019 », a souligné le président de la section, Charles Edouard Rajosoa.
Le premier open de l’année s’est tenu en avril, marqué par la domination totale des jeunes pongistes du club Gecko Sport Moramanga d’Alaotra Mangoro. Le troisième open est prévu en janvier et le quatrième et décisif en février. Du côté des seniors, les trophées de la précédente édition sont revenus respectivement à Erick Tagg Randrianantoandro chez les messieurs et Rondro Rajaonah chez les dames.
Comme lors des précédentes versions, ce tournoi verra la participation des joueurs des régions de Vaki­nan­karatra, d’Alaotra Mangoro et d’Analamanga. Les champion et championne des seniors gagneront une prime de 260 000 ariary. Et les dauphins recevront pour leur part 80 000 ariary, outre les trophées offerts par le Cap de Madagascar, partenaire de la section.
« En plus de ces primes et trophées, nous promettons d’autres primes et lots surprises », a déclaré Charles Edouard Rajosoa, président de la section de Tanà ville de tennis de table. Pour en revenir aux opens de l’an passé, les bénéficiaires de la première vague du stage prévu en février 2019 sont déjà connus.
À l’issue de trois tournois de sélection, Ny Antsa Randrianarisoa chez les filles et Luciano Randrianan­toandro chez les garçons, tous les deux médaillés d’or des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI) seront les heureux bénéficiaires d’un mois de stage au club de Puteaux et à celui de Rouen. La section les a déjà dotés d’équipements comme des revêtements, des gourdes et des survêtements.
« Si le stage est concluant, ces clubs français pourraient les inviter à intégrer leur équipe », a mentionné le président de la section. La devise de la section est « pour un nouveau départ, … objectif Jeux olympiques 2024 ».