Actualités Region

Alaotra-Mangoro – Le tourisme et la culture sihanaka à l’honneur

Pour les organisateurs, la valorisation des coutumes passe aussi par les habitudes culinaires avec les produits du pays.

« Alaotra Festival » est le nom donné à la grande manifestation organisée pour la première fois à Ambatondrazaka. L’objectif étant de valoriser l’identité culturelle du pays sihanaka.

Ambatondrazaka en fête. Les 23 et 24 aout, s’est déroulé pour la première fois, dans la capitale sihanaka, un festival culturel. Il s’agit d’une manifestation intitulée « Alaotra Festival » qui a pour but de promouvoir la culture et le tourisme. Un grand carnaval a réuni toutes les forces vives de la région.
Sous un autre angle, c’était le moment opportun de procéder à l’officialisation des deux villages culturels qui se situent dans les communes rurales d’Anororo et d’Imerimandroso. La visite des stands culturels et de ceux des artisans a été également l’une des occasions de présenter de manière avantageuse toutes les caractéristiques culturelles et touristiques de l’Alaotra, qui sont admirablement distinctives et typiques.
La première journée a été marquée par la dégustation des repas du terroir d’Alaotra et un concours de démonstration de la danse « Toto Dihy Valo ». En effet, l’objectif principal du festival est de mettre en avant la valorisation de l’identité culturelle pour un développement harmonieusement durable et pour faire valoir les atouts touristiques.

Une première réussie
Le thème « Le Toto Dihy Avaly» abrégé « Todevaly » a été choisi pour marquer l’évènement. Il s’agit là d’une danse pratiquée durant toutes les cérémonies liées à la culture avec des musiques typiques de la région, à savoir le « osika sihanaka », l’une des rythmes folkloriques qui font partie des danses traditionnelles comme le « ankisesy » ou le « hazolahy» qui se pratiquent avec l’instrument nommé « ny antsola (ampongalahy) ».
Jusqu’ici, les rythmes traditionnels sihanaka sont utilisés dans les fêtes familiales, notamment pendant les veillées (betakariva), la veille des mariages traditionnels pratiqués par plus de 90% de la population d’origine sihanaka, ou encore du « raharaha» qui comprend plusieurs évènements selon le cas, « forazaza », « tsakafara », « anaran-jaza » et surtout la veille du « famadihana ».
En résumé, le comité d’organisation de ce genre de festival culturel souligne qu’il est satisfait de la réussite de la première édition et se prépare d’ores et déjà à la prochaine édition.

Spécificité de l’« Alaotra Festival »
Les objectifs spécifiques de l’Alaotra Festival qui visent à respecter, préserver et mettre en valeur de manière durable les ressources naturelles, culturelles et sociales dans la zone Alaotra, ont été atteints. Il s’agit de valoriser et faire connaitre l’identité Sihanaka et ses spécificités durant chaque festivité familiale, de valoriser la culture liée au lac Alaotra en mettant en exergue les coutumes, les groupes culturels, promouvoir le tourisme durable et officialiser les deux villages culturels à Imerimandroso et à Anororo, valoriser la biodiversité autour du lac, à savoir le zetra, les lémuriens « Bandro », et les oiseaux qui y sont endémiques, promouvoir les communautés de base, les artisans et les groupes culturels existants…

Hery Fils Andrianandraina

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité