Sport

Volley-ball – coupe de la zone 7 – Quarts de finale malgacho-mauriciens

La bande à Malakia échoue au bout du tunnel.

Quatre formations malgaches et quatre mauriciennes ont validé hier leur ticket pour les quarts de finale. La GNVB et la JSA ont fini en tête de leur groupe respectif.

Point final aux éliminatoires. Les deux porte-fanions de la gendarmerie à savoir la Gendarmerie nationale volleyball (GNVB) et la Jeunesse sportive d’Ambatonilita (JSA) ont fini respectivement en tête du classement du groupe A et celui D à l’issue des quatre journées de phase de poule.
Après un parcours sans faute de deux victoires en autant de rencontres, les gendarmes occupent la position de leader de leur groupe. À sens unique, les protégés de Noré Kely, de son vrai nom Honoré Razafinjatovo, ont battu sèchement les Mahorais du M’Tsapere par trois sets à rien (25/12, 25/16, 25/15). Lors du dernier jour des éliminatoires, JSA a pour sa part arraché son deuxième succès en écartant le club champion mauricien, Quatre Bornes VBC par trois sets à zéro (25/22, 25/22, 25/21).
« On a joué du volleyball total c’est-à- dire du jeu rapide. On était aussi efficaces en combinaison », a confié le coach Tiana Randriamisasaona. « Le moral des joueurs est au top après cette victoire contre le club champion de Maurice alors qu’on va jouer contre son dauphin en quarts », a-t-il ajouté. La Caisse nationale pour la prévoyance sociale (CNaPS) a, de son côté, raté de peu la première place du groupe B.
Au bout du suspense, le club vice champion national s’est incliné hier devant l’Olympique Montagne Goyaves de Maurice par 2 sets à 3 (20/25, 22/25, 25/17, 25/17, 19/21).

Suspense
Les Mauriciens ont dominé la situation durant les deux premiers sets avant que les Caissiers réagissent et récupèrent les deux suivants. En tie break, les Malakia, Manou et Princy ont paniqué après deux balles de match ratées ce qui a rendu facile aux Mauriciens de l’emporter.
« Nos adversaires ont été forts en service ce qui nous a compliqué la tache en réception. De plus, nous avions eu du mal à contrer Larose, un attaquant de très grande taille … En outre, nous n’avions pas pu effectuer de bonnes combinaisons car notre passeur titulaire est blessé et ne peut pas jouer pendant trois jours… Par contre, mes joueurs ont été très combatifs », a précisé l’entraîneur de la CNaPS, Hery Andrian­tsivahiny dit Ralem. La quatrième formation de la Grande île, Cosfa se contente elle aussi de la seconde place de son groupe mais est qualifié aux quarts de finale.
Du côté des dames, leader du groupe A avec trois victoires consécutives, BI’AS est déjà qualifiés en demi-finales. Le club vice cham­pion national affrontera ce jour Stef’auto, un remake de la finale du sommet national. Les Tamataviennes sont condamnées à vaincre BI’AS par 3 sets à 0 pour se qualifier en demi-finales.
La deuxième place provisoire est occupée par les Seychelloises d’Anse Royal qui comptent trois victoires et une défaite. Les deux qualifiées du groupe B sont déjà connues, à savoir Quatre Bornes VBC et Orange Club d’Amitié, toutes de l’île Maurice. Les demi-finales des dames auront lieu ce vendredi et celles des hommes le samedi, au palais des sports.

Calendrier quarts de finale

13h00 : GNVB Madagascar / Quatre Bornes VBC Maurice
15h00 : JSA Madagascar / Trou aux Biches Sharks Maurice
17h00: Olympic Montagnes Goyaves Maurice / Cosfa Madagascar
19h00: FF Camp Ithier Maurice / CNaPS Madagascar