Region

Toliara – Le FID aide les quartiers inondés

Les quartiers inondés à Toliara bénéficient  de travaux HIMO financés par le FID. 

Lueur d’espoir pour les habitants des bas quartiers de la ville de Toliara, après deux semaines sous les eaux, causées par les fortes précipitations découlant du passage du cyclone tropical Ekestang. Ainsi, le Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) de Toliara met en œuvre le programme Filets sociaux de sécurité (FSS), destiné à protéger et soutenir les populations pauvres et vulnérables ciblés. Il est coordonné par le ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, soutenu financièrement par la Banque Mondiale.
Depuis le 29 janvier dernier dans le quartier d’Ankiembe I et II, de Mahavatse I et II, 1 350 ménages bénéficient des travaux HIMO (argent contre travail). Selon directeur inter régional du FID à Toliara, Donat Ialy Radio, l’objectif est d’apporter un soutien d’urgence aux ménages vulnérables affectés, en leur donnant accès à des revenus temporaires et de les accompagner à retrouver rapidement leur vie normale d’avant la crise.
« Les travaux consistent essentiellement au nettoyage et raccommodage des pistes des fokontany sinistrés », précise le directeur.
Ainsi d’après toujours ce responsable, ces travaux contribuent à l’amélioration de l’environnement ou vivent les communautés. Ces 1 350 travailleurs se répartissent dans neuf chantiers HIMO à raison de cent cinquante travailleurs par chantier. Ils gagnent chacun 5 000 ariary par jour pour cinq heures de travail et pendant vingt jours. Plus de la moitié de ces travailleurs sont des femmes chefs de ménage ou encore des filles mères.

Francis Ramanantsoa