Economie

Chine-Madagascar – Les voyages d’affaires organisés se développent

Derrière les découvertes culturelles se trouve une intensification des voyages d’affaires organisés vers la Chine.

La Chine devient la destination commerciale des hommes d’affaires malgaches. Des voyages organisés orientés vers les affaires existent depuis quelques années.

Opportunités d’affaires. « Pour réussir dans le secteur de la revente de matériels high tech, s’approvisionner en Chine est une option inévitable. À force d’acheter un article à 50 000 ariary, on peut le revendre à 500 000 ari­ary sachant que les consommateurs locaux sont toujours à l’affût des produits de la technologie de pointe. Au départ, le succès passe de bouche à oreille mais l’aventure qui ne permet pas de se perdre réside dans les voyages organisés où l’orientation est précise », indique un opérateur économique habitué à aller en vadrouille en Asie depuis 2016. Pour la sécurité des gens, plusieurs agences de voyages commencent à exploiter le marché du voyage en Chine.
Une agence sise à Tsara­lalàna qui promeut les voyages organisés depuis six ans enregistre un taux en crescendo des groupes d’affairistes partant pour la Chine. « Les voyages organisés nécessitent dix personnes décidées à partir en quête de sociétés partenaires ou des fournisseurs dans l’Empire du Milieu. Un tarif forfaitaire payable en deux étapes est fixé. D’une part, un acompte d’une valeur de la moitié du forfait est à payer pour couvrir les dépenses relatives au visa et pour justifier la conviction de partir. D’autre part, l’autre moitié est payable avant l’achat des billets », précise une responsable locale d’une agence de voyages organisés.
Tous les célibataires ou mineurs accompagnant des adultes doivent toutefois se munir d’une autorisation parentale selon la règlementation régissant l’obtention de visa. Une fois en Chine, les participants au voyage organisé ont droit à un jour de quartier libre sans accompagnement formel, à charge pour eux de payer un guide rémunéré à hauteur de 100 000 ariary la journée.

Formalités
Les affairistes habitués au déplacement préfèrent consacrer leurs séjours au négoce. « Par souci de confidentialité, c’est à l’approche du départ que nous informons chaque personne partante vers quel espace commercial ou vers quelle entreprise se diriger en fonction du besoin individuel », précise une responsable opérant dans le domaine des voyages organisés. Les repas en Chine ne sont pas chers car avec 6 000 ariary, on peut se régaler en cassant la croûte.
Les frais de douanes sont exclusivement à la charge des participants au voyage. « Les bagages doivent normalement se limiter à deux fois 30 kilos. Et 30 kilos en surplus peuvent être achetés comme quantité supplémentaire. Les marchandises de masse considérable, à l’instar des véhicules doivent être acheminées en fret. Les affairistes de renom préfèrent le voyage en bateau des véhicules », détaille une transitaire spécialiste du commerce entre Madagascar et la Chine. Les voyages organisés est l’occasion pour les hommes d’affaires de tisser des liens et de raffermir les échanges. Des gens issus d’une même filière peuvent se rencontrer à bord. « Par exemple, le vol partant d’Antananarivo à destination de Guangzhou est de 13 heures avec une escale à l’île de la Réunion. Le billet aller – retour et les frais d’hébergement ainsi que le coût de la navette en provenance de l’aéroport vers l’hôtel sont pris en compte dans un tarif fixe proposé pour un voyage organisé. Habituellement la durée du séjour au lieu de destination est une semaine », précise une experte dans la promotion de la destination Chine.
Un passeport valide ainsi que deux photos d’identité et un livret de famille servent de complément de dossiers pour l’obtention du visa en sept jours. Étant donné le nombre limité de passagers par groupe, une réservation est fortement conseillée auprès de l’une des agences de voyages organisés situés notamment en centre-ville de la capitale.

Tsiory Fenosoa Ranjanirina