Culture

Portrait – Tafitia Création prend des ailes

Tianarivelo Rakotondrazanany, lors du défilé de Modus Mode avec ses créations baptisées Comète de Madagascar.

Pour sa première collection, Tianarivelo Rakotondrazanany s’est inspirée d’un papillon endémique de Madagascar. Le Comète de Madagascar représente pour elle une particularité qu’elle veut décliner pour sublimer les femmes, pour les rendre sublimes à travers ses modèles. La styliste a réalisé trois modèles épurés qu’elle a baptisés « Samoina », « Miofo » et « Lolo », lors du dernier Modus Mode qui s’est tenu à l’Alliance Française d’Antananarivo en fin novembre. Trois modèles pour femme qui séduisent par leur simplicité et qui s’adaptent à toutes les occasions.
Une réalisation qui a demandé un bon moment d’ « éclosion ». « Mon entourage s’est baigné dans la couture. J’ai suivi des formations en couture, et en design. Il m’a fallu du temps pour savoir et être rassurée de mes premières collections que je dois présenter dans un cadre comme Modus Mode. Ça n’a pas été facile. Je voulais travailler du soga. Mais la qualité que je voulais, était difficile à trouver sur le marché. J’ai réalisé plusieurs modèles mais je n’ai retenu que trois pour cet événement », avoue-t-elle.
Rakotondrazanany a monté sa propre marque « Tafitia Création » en 2008 et a exposé, pour la première fois, ses créations de vêtements, lors de Modus Mode en 2018. Elle a assisté à tous les ateliers de cette dernière édition pour se forger. « J’ai suivi des formations auprès d’autres centres auparavant. J’ai déjà voulu participer à Modus Mode depuis 2017, mais on m’a conseillée de suivre les ateliers. En 2018, je suis fière de mes réalisations qui ont plus d’identité par rapport au style que je pense apporter. Les intervenants et toute l’équipe de l’organisation sont très avenants. Leur professionnalisme me stimule », avoue-t-elle, après les défilés spot auxquels elle a participé.
Cette femme de trente-cinq ans a pu réaliser son rêve d’habiller les femmes actives et propose ses modèles sur son compte Facebook. Elle prévoit d’ouvrir un show-room du côté d’Ankadikely Ilafy, pour mieux servir sa clientèle.