Economie

Paositra Malagasy – L’ancien DG snobe la passation

Richard Ranarison (à dr.), le nouveau directeur général de la Paositra Malagasy.

Augustin Rakotomalala n’est pas venu à la passation de service avec celui qui doit le remplacer. Le nouveau DG prend tout de même les rênes.

Anguille sous roche. L’ancien directeur général de la Paositra Malagasy a boudé la cérémonie de passation de service qui s’est déroulée hier au ministère des Postes et télécommunications. Augustin Rakotomalala a ainsi jugé judicieux de ne pas venir en personne passer le flambeau à son successeur, Richard Ranarison. Le Président du conseil d’administration (PCA) de la Paositra Malagasy, élire Rabemananjara a ainsi expliqué que la passation devait se tenir même si l’ancien directeur général n’était pas présent. « Nous avons fait appel à un huissier pour établir un PV de carence. Nous avons, bien sûr, essayé de joindre l’ancien directeur général mais celui-ci reste injoignable», explique-t-il. Le PCA a ainsi pris la place de l’ancien DG pour signer les documents d’usage à cette passation. Des représentants des employés de la Paositra Malagasy, et ceux issus des régions ont salué la nomination du nouveau DG, car ce dernier connaît « trop bien » le domaine. Richard Ranarison est indiqué, en effet, être compétent pour son nouveau poste en tant qu’inspecteur principal des postes et disposant de 30 ans d’expérience. Il était directeur général adjoint avant cette nouvelle nomination.

Recrutement
Le manque de transparence dans le processus de recrutement du nouveau DG a été dénoncé par des employés de la Paositra Malagasy. « Je ne connais pas personnellement Richard Ranarison. C’est le Conseil d’administration qui décide et me fournit la bonne candidature à présenter en conseil des ministres », souligne Jean de Dieu Maharante, ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique. Le limogeage de l’ancien DG est justifié par une rupture de confiance entre celui-ci et le Conseil d’administration. Il n’a pas suivi les Termes de référence. Le PCA a également précisé que la structure de la Paositra Malagasy n’avait pas obligation de passer à des appels à manifestation d’intérêt ouverts au public. « Seuls les inspecteurs des postes possédant au moins dix ans d’expérience peuvent postuler au poste de DG. Il y a eu cinq candidatures à cet appel lancé en 2017 dont l’ancien DG. Nous avons juste à choisir sur les quatre restants après cette décision de remercier l’ancien DG. Le meilleur score revient ainsi à Richard Ranarison », explique èlire Rabemananjara. Le nouveau DG de la Paositra Malagasy prône la continuité des activités en faveur du développement du domaine.
« L’envoi et la réception des courriers sont les principales activités de la Poste. Mais il y a surtout le développement de l’inclusion financière. J’aspire personnellement à une Paositra Malagasy qui fait la fierté des employés, des usagers et du pays en général », finit Richard Ranarison.