Social

Assainissement – Seize nouveaux camions en service

Les nouveaux camions ont été montrés, hier.

Le SAMVA va bénéficier de nouveaux camions à partir de ce mois de novembre, afin d’éviter l’entassement des ordures.

Solution rapide. La population d’Antananarivo a assez enduré l’entassement des ordures. Seize camions vont s’ajouter à une vingtaine de camions prestataires de service au niveau de Service autonome de maintenance de la ville d’Antananarivo (Samva). Ces camions ont été montrés à tous les membres de conseil d’administration et partenaires, hier à Ampasampito. Les ordures s’entassent actuellement dans la plupart des fokontany d’Antananarivo, à l’nstar des fokontany d’Anto­ho­madinika, Ambodivona. « Ce projet d’équipement de le Samva remonte en 2016 mais ce n’est que maintenant qu’il est réalisé. Nous avons toujours cherché les moyens pour aider ce service dans la gestion des ordures d’Antananarivo. Le ramassage des ordures nécessite des camions spéciaux. Ces camions pourront transporter en une tournée, environ 15 à 20m3 soit entre 20 à 30 tonnes de déchets », explique Lalaina Andrianamelasoa, secrétaire général du ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Ces camions sont financés par le ministère du Finance et du budget dans le cadre des Ressources propres internes (RPI) à hauteur de six milliards d’ariary, avec l’emplacement de cinquante bacs à ordures. Ces bacs à ordures remplaceront ceux qui sont très usés dans certains fokontany.

Planning
Ces camions ne suffisent pas vraiment pour tout ramasser mais juste pour répondre aux urgences face à la saison de pluie, la saison des fruits mais surtout à la saison pesteuse. « Le manque de camions de ramassage reste encore le problème majeur de notre service. Les ordures augmentent un peu plus qu’au quotidien durant les mois de novembre, décembre et janvier. Le Samva ramasse actuellement 4 000 tonnes d’ordures par jour. Nous essayons de notre côté, de faire la collecte d’ordures mais les citoyens sont aussi priés de respecter les horaires de dépôt des déchets ménagères dans les bacs. D’autant plus que ces camions perturbent la circulation s’ils travaillent en plein jour », affirme Marie William Rakotoarivony, directeur général de Samva. Ce directeur lance également le défi de ramasser les ordures par arrondissement en 2019. Le projet a été déjà élaboré et sera présenté prochainement au niveau du conseil d’administration.