Sport

Tennis – Championnat d’Afrique Australe U14-U16 – Madagascar attendu à Windhoek

Miotisoa Rasendra, Randy Rakotoarilala et Maholy Razakaniaina ont le niveau  pour gagner les championnats d’Afrique australe par équipes chez les U14 filles. 

Une délégation malgache rejoindra la Namibie au mois de janvier 2019 pour jouer le championnat d’Afrique australe. Le nombre de joueurs qui fera le voyage se fera sur financement exclusif des parents.

C’est reparti. Après les deux tournois du circuit africain U14 qui se sont achevés à Maurice le 13 novembre, les joueurs malgaches de la catégorie U14 et U16 sont en scène du 7 au 15 janvier 2019. Ils sont attendus à Windhoek en Namibie pour disputer le championnat d’Afrique individuel et par équipes U14 et U16.
Pour les U14 garçons et filles, les trois premiers joueurs et trois premières joueuses au classement africain sont retenus par la Fédération malagasy de tennis pour jouer ce championnat d’Afrique australe. Chez les filles on aura Randy Rakotoarilala, Miotisoa Rasendra, en formation à Nairobi et Maholy Razakaniaina.
Coté garçons, il y aura Finoana Rakotomalala, Mahefa Rakotomalala ainsi que Harena Rafidiarison.

Sélection
Chez les U16 garçons, Toky Ranaivo, boursier au centre d’entraînement de la fédération internationale de tennis de Casablanca sera de l’aventure et s’alignera en tant que joueur numéro un. Les deux autres places de l’équipe nationale seront attribuées aux deux meilleurs joueurs qui seront issus du tournoi de sélection qui se jouera ce week-end sur les courts d’Ambohitsaina. Les joueurs qui participeront à ce tournoi de sélection ne sont autres que Fenosoa Rasendra, Tsiory Rakotoa­rilala, Mathis Ratahina ainsi que Sampras Rakotondrainibe en partance de Nairobi et qui rejoindra Antananarivo ce jour.

Chez les U16 filles, Narin­dra Ranaivo et Mialy Ranaivo, qui sont boursières à Nairobi sont directement en équipe nationale. La dernière place de cette catégorie se jouera ce samedi à Ankatso et sera attribuée à la gagnante du match qui opposera Safidisoa Nomen­janahary à Fitia Rakotondramboa.
En principe, douze joueurs et un entraineur sont donc prévus partir pour Windhoek. L’envoi réel de la délégation dépendra à 100% de la capacité des parents des joueurs à prendre en charge le budget nécessaire pour le voyage (visas, billet d’avion, indemnités) de leurs enfants ainsi que celui de l’entraineur.